Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
ACS Ski de fond - Randonnées

Articles récents

Col D'Ornon, tête de Louis XVI

22 Septembre 2017 , Rédigé par acsseyssinet Publié dans #Randonnées

Col D'Ornon, tête de Louis XVI

Le soleil répond présent pour ce dernier jour d’été. Le ciel est d’un bleu parfait pas un nuage pour troubler cette quiétude, seul en ce début de matinée, la fraîcheur et la gelée blanche nous obligent à nous vêtir chaudement.

Tous les groupes partent de la station d’Ornon 1328m.

Col D'Ornon, tête de Louis XVI
Col D'Ornon, tête de Louis XVI

Le groupe vert devait faire un circuit par le Ravin des Pales, mais à cause d’un obstacle il improvise un petit parcours qui les ramène à la station.

Les Groupes bleus, très en forme, encouragé par le beau temps et suite à un changement de programme du groupe rouge  leurs permet de suivre le même parcours chacun à son rythme.

Col D'Ornon, tête de Louis XVI
Col D'Ornon, tête de Louis XVI
Col D'Ornon, tête de Louis XVI

Ils empruntent un large chemin forestier, puis un sentier qui s’élève progressivement dans la forêt dominé par l’imposant massif du Taillefer.

Le Taillefer

Le Taillefer

Ils débouchent dans les alpages ou les premiers  rayons de soleil, nous  procure ses  bienfaits.

Col D'Ornon, tête de Louis XVI
Col D'Ornon, tête de Louis XVI

Le sentier devient pentu, il serpente dans l’herbe, avant d’atteindre le sommet de la tête de Louis XVI à 1982 m.

Tête de louis XVI
Tête de louis XVI

Tête de louis XVI

Une pause bien méritée  pour admirer ce splendide panorama qui s’offre à nous, sur le massif de l’Armet, du Taillefer, Belledonne, l’Alpe d’Huez et le Pic Blanc, les Aiguilles d’Arves, le Grand et le Petit Renaud.

Col D'Ornon, tête de Louis XVI
Col D'Ornon, tête de Louis XVI
Col D'Ornon, tête de Louis XVI
Col D'Ornon, tête de Louis XVI

Les Groupes continuent, ils passent le col de Corbiéres et descendent par la combe Coudaye, traversent à gué un torrent

Col D'Ornon, tête de Louis XVI

pour arriver au charmant et paisible  village de Villard- Reymond commune du Parc Nationale des Ecrins (deuxième village le plus haut de France).

Villard-Reymond
Villard-Reymond

Villard-Reymond

C’est l’heure du pique nique, le groupe rouge pousse jusqu'’au col de Solude (1680m) pour se restaurer face au massif des Grandes Rousse, du glacier du Gendry qui culmine à 3600m.

glacier du Gendry  (3600m)

glacier du Gendry (3600m)

Les groupes amorcent une longue descente, en forêt  par le GR 50, avec quelques passages délicats. Le GR emprunte par moment la départementale D210, peu fréquentée,

Col D'Ornon, tête de Louis XVI

bordée de roche  schisteuse  et  dominée par une falaise minérale. Ils traversent le Hameau du Villaret, connu pour son ardoise, pour retrouver le car à la Palud commune d’Ornon.

Les 2 groupes bleus et le groupe rouge ont Fait environ 15 km pour un D+ de 750m et un D- de 1100m.

 Aujourd'hui toutes les conditions étaient réunies pour cette agréable randonnée, qui ne présentait pas de grandes  difficultés, avec des points de vue remarquables.

 SR BMI.

 

Col D'Ornon, tête de Louis XVI
Lire la suite

Lus la Croix Haute - massif du Devolluy

8 Septembre 2017 , Rédigé par acsseyssinet Publié dans #Randonnées

Lus la Croix Haute - massif du Devolluy

La saison des randonnées touche à sa fin, jeudi 7 septembre nous nous rendons dans le Devolluy. Le départ pour tous les groupes à lieu du petit pont de Trabuech 1057 m qui se situe à 2 km du village de Lus la Croix Haute.

Lus la Croix Haute - massif du Devolluy

Le ciel est parsemé de nuages, un vent froid rafraichit l’atmosphère et nous démarrons la randonnée bien emmitouflés.

 Le groupe vert pour une traversée de  7 km 700 pour un D+480 m.

Il prend le sentier des Gardes, qui longe le Buech, il s’élève doucement dans la forêt. Le car les reprend prés de la station de la Jarjatte.

 

Lus la Croix Haute - massif du Devolluy

Les groupes bleus et le groupe rouge

Lus la Croix Haute - massif du Devolluy
Lus la Croix Haute - massif du Devolluy

empruntent le même parcours jusqu’à la Bergerie du Roc de Rimat 1520 m, en passant par  Les Buis. La montée prononcée  se fait sur un sentier caillouteux dans un sous bois de vieux pins tortueux.

 

Bergerie du Roc Rimat, et pause pique nique dans la bonne humeur pour les bleus
Bergerie du Roc Rimat, et pause pique nique dans la bonne humeur pour les bleus
Bergerie du Roc Rimat, et pause pique nique dans la bonne humeur pour les bleus

Bergerie du Roc Rimat, et pause pique nique dans la bonne humeur pour les bleus

Le groupe rouge continue en direction du grand Chamousset 1930 m et du Chamousset 2089 m. Apres la traversée d’un petit bois, il débouche  dans de belles prairies  sous les crêtes des deux sommets. La montée raide se fait d’abord dans une combe puis à flanc de montagne.

Massif du Dévolluy
Massif du Dévolluy

Massif du Dévolluy

 Arrivée au sommet du Grand Chamousset, le vent souffle en rafales et la brume nous contraignent à renoncer d’emprunter les crêtes jusqu’au Chamousset,

Lus la Croix Haute - massif du Devolluy
Lus la Croix Haute - massif du Devolluy
Lus la Croix Haute - massif du Devolluy

, nous redescendons rapidement pour la pose pique nique. Le soleil est au rendez-vous il nous permet de nous reposer et de pique niquer à l’abri du vent.

Groupe rouge au repos !!
Groupe rouge au repos !!

Groupe rouge au repos !!

Le retour des groupes se fait par le même itinéraire.

Les groupes bleus ont fait 6 km pur un D+ d’environ 500 m.

Le groupe rouge a fait 11 km 500 pour un D+ de 900 m.

 

La randonnée c’est bien terminé malgré le fait que nous n’ayons  pas pu profiter pleinement du panorama.

 

BMI.

 

Vue du sommet du Chamousset sans brume !!!

Vue du sommet du Chamousset sans brume !!!

Lire la suite

Les Contamines Montjoie ( les 3 jours A.C.S)

4 Septembre 2017 , Rédigé par acsseyssinet Publié dans #Randonnées

Les Contamines  Montjoie ( les 3 jours A.C.S)

Le village des Contamines Montjoie est à 1164 mètres d’altitude.

Cette station haut-savoyarde, blottie entre le Mont-Blanc (4 810 m) et le Mont Joly (2 525 m), a construit progressivement sa place au creux du Val Montjoie, l’une des sept vallées du Mont-Blanc.

 

Posé en pleine nature, au calme, à 3 km du village, le chalet de l’Avenière  nous  accueille  pour notre séjour du 1er au 4 juillet 2017.

Les Contamines  Montjoie ( les 3 jours A.C.S)
Les Contamines  Montjoie ( les 3 jours A.C.S)

Dans ce petit coin de paradis, nous avons de l’espace, des chambres confortables avec des balcons pour la plupart, et une vue sur la nature environnante. Le personnel, très compétent, affable à notre écoute pour rendre notre séjour encore plus agréable.

 

 Samedi 1 juillet l’arrivée, sous un temps maussade avec la pluie,  ne nous a pas permis de profiter de la terrasse du chalet, pour notre réunion.  

Les Contamines  Montjoie ( les 3 jours A.C.S)
Les Contamines  Montjoie ( les 3 jours A.C.S)

Mais la raclette servie au repas du soir a marqué notre réconciliation avec la montagne et sa copine météo !

 

DIMANCHE 2 JUILLET

En ouvrant les volets, nous avons un décor brumeux. Il a plu une partie de la nuit. Pourtant, nous savons tous que les montagnes et leurs cimes enneigées sont là, tout autour.

Après le petit déjeuner, le pique nique dans les sacs les différents groupes partent, vers leur but de randonnée, en espérant que le ciel ne leur tombe pas sur la tête !!

Le groupe vert, la cascade de Combe Noire en aller-retour au départ de Notre Dame de la Gorge. Il a fait 5 km 300 pour un D+ de 310 m

La Chapelle de Notre Dame de la Gorge et La cascade de Combe Noire
La Chapelle de Notre Dame de la Gorge et La cascade de Combe Noire
La Chapelle de Notre Dame de la Gorge et La cascade de Combe Noire
La Chapelle de Notre Dame de la Gorge et La cascade de Combe Noire

La Chapelle de Notre Dame de la Gorge et La cascade de Combe Noire

Les groupes bleus, le refuge de Tre la Tête en circuit au départ du Cuchon, avec poursuite jusqu’au glacier de Tre la Tête pour le groupe bleu foncé. Le groupe bleu clair a fait 8 km 500 pour un D+ de 755 m. Le groupe bleu foncé a fait 11 km 400 pour un D+ de 920 m

Les Contamines  Montjoie ( les 3 jours A.C.S)
Les Contamines  Montjoie ( les 3 jours A.C.S)

Le groupe rouge, les lacs Jovets 2174 m  en aller-retour au départ de Notre-Dame de la Gorge 1210 m.

Les Contamines  Montjoie ( les 3 jours A.C.S)
Les Contamines  Montjoie ( les 3 jours A.C.S)

Pour cela il emprunte en partie  le sentier de grande randonnée GR5 et du mythique Tour du Mont-Blanc sur lequel il rencontre beaucoup de nationalités (Canadiens, Anglais, Australiens etc.). Au refuge de Balme, une mule est en cour de chargement, facile de randonner dans ces conditions !! 

Les Contamines  Montjoie ( les 3 jours A.C.S)

Le groupe arrive au premier lac, le  brouillard, la bruine sature l’air d’humidité le froid nous gagne, le pique nique est rapide. 

Les Contamines  Montjoie ( les 3 jours A.C.S)
Les Contamines  Montjoie ( les 3 jours A.C.S)
Les Contamines  Montjoie ( les 3 jours A.C.S)

La descente se fait par le même parcours.

Le groupe rouge a fait 17km500 pour un D+ 1030 m
 

Tout le monde semble satisfait de la journée, mais avec ce petit bémol lié aux conditions météorologiques.

 

Les Contamines  Montjoie ( les 3 jours A.C.S)

LUNDI 3 JUILLET

Le ciel s’est enfin dégagé de toute cette brume qui a failli gâcher la journée de la veille.

Mais c’est déjà du passé !

L’air reste encore un peu frais, mais la température aura vite fait de remonter dans la matinée.

 

Le groupe vert se dirige en direction du Prarion, au départ du parking des Bettières, pour un aller-retour. Il a fait 8 km 500 pour un D+ de548 m

Aiguille du Midi

Aiguille du Midi

Les Contamines  Montjoie ( les 3 jours A.C.S)
Les Contamines  Montjoie ( les 3 jours A.C.S)

Le groupe bleu clair part, comme le groupe vert, du parking des Bettières, pour un circuit au Mont Lachat. Il a fait 9 km 500 pour un D+ de 722 m

Les Contamines  Montjoie ( les 3 jours A.C.S)
Les Contamines  Montjoie ( les 3 jours A.C.S)
Les Contamines  Montjoie ( les 3 jours A.C.S)

Le groupe bleu foncé, au départ de Notre-Dame de la Gorge, monte au col du Joly 1989 m  

Les Contamines  Montjoie ( les 3 jours A.C.S)

Le col est extrêmement large et herbeux La vue est très belle sur le massif du Mont-Blanc d'un côté et de l'autre le département de la Savoie avec le Beaufortain, la vallée de Hauteluce, le barrage de la Girotte et la chaîne des Aravis. Cela vaut bien une pause pour contempler ce magnifique tableau.  Le groupe bleu foncé  revient par le lac de Roselette. IL a fait 12 km 700 pour un D+ de 780 m

Les Contamines  Montjoie ( les 3 jours A.C.S)
Les Contamines  Montjoie ( les 3 jours A.C.S)
Les Contamines  Montjoie ( les 3 jours A.C.S)

Le groupe rouge, fait le même parcours que le groupe bleu foncé jusqu'’au col,

Les Contamines  Montjoie ( les 3 jours A.C.S)
Les Contamines  Montjoie ( les 3 jours A.C.S)

il  poursuit jusqu’à l’Aiguille Croche, la majorité du groupe s’arrête après avoir fait un D+ de 1000 m.

Les Contamines  Montjoie ( les 3 jours A.C.S)

Seul six courageux dont  Andrée et Eliane  vont au sommet. Le cheminement longe la crête, la pente est raide,

Les Contamines  Montjoie ( les 3 jours A.C.S)
Les Contamines  Montjoie ( les 3 jours A.C.S)

mais la récompense est à la hauteur de l’effort l’Aiguille Croche  2487 m offre un superbe panorama.

Les Contamines  Montjoie ( les 3 jours A.C.S)
Les Contamines  Montjoie ( les 3 jours A.C.S)

Tout le groupe se retrouve pour le pique nique aujourd’hui sous le soleil. La descente se fait par le même itinéraire avec un petit détour au lac Roselette.

Les Contamines  Montjoie ( les 3 jours A.C.S)
Les Contamines  Montjoie ( les 3 jours A.C.S)

Le groupe rouge a fait 13 km pour un D+ de 1000m. Les six ont fait 16 km pour un D+ de 1277m.

 

 

Le soir, les commentaires sont plus animés ! Le décor majestueux de la chaîne du Mont-Blanc en a ébloui plus d’un ! Les appareils photos ont enfin permis d’immortaliser les sommets enneigés !

 

 

Après la douche et le temps de repos nécessaire, un rendez-vous convivial et traditionnel a rassemblé tout le monde pour une remise de médailles.

Nous avons cependant dérogé à la coutume que nous avions instaurée : jusqu’alors  nous avions pris l’habitude d’introniser les nouveaux participants au séjour d’été, quel que soit leur ancienneté au sein du club.

Cette année, nous avons un nouvel adhérent au club, qui participe  déjà à son premier séjour !

C’est ainsi que Gilbert VERON fut le seul membre de l’ACS intronisé aux Contamines.

Les Contamines  Montjoie ( les 3 jours A.C.S)

Nous tenons cependant à honorer dans cet article, ceux qui ont participé cette année à leur premier séjour d’été, mais qui sont adhérents de l’ACS depuis plusieurs années :

Raphaël ALLEMAND,

Colette BONNARD

Annie BRAVAIS

Bernard BRAVAIS

Pierre DARMET

Evelyne QUILLET

Marie-Christine VEYRAT

 

Elisabeth HEBERT, Michel LIABEUF et Albert GIODDA ont également été honorés, félicités et remerciés, pour leur engagement au sein de l’association.

Les Contamines  Montjoie ( les 3 jours A.C.S)
Les Contamines  Montjoie ( les 3 jours A.C.S)

MARDI 4 JUILLET

La météo capricieuse du début du séjour a enfin rendu les armes ! Un soleil chaud s’impose.

 

Une fois les chambres débarrassées, les bagages stockés dans un local ou dans les voitures, il ne reste plus qu’à profiter au maximum de la journée.

 

Les groupes vert et bleu clair prennent le télécabine de la Gorge  à proximité du centre de l’Avenière, pour rejoindre le col du Joly et de là, gagner le lac de Roselette.

 

Les Contamines  Montjoie ( les 3 jours A.C.S)
Les Contamines  Montjoie ( les 3 jours A.C.S)

Le groupe bleu foncé se dirige pour le Mont Lachat. Certains s’offrent même un petit trajet en Train du Mont-Blanc, pour aller admirer de plus près le glacier du  Bionnassay, au Nid d’Aigle : un souvenir mémorable et un panorama exceptionnel racontés dès le retour au parking !

Les Contamines  Montjoie ( les 3 jours A.C.S)
Les Contamines  Montjoie ( les 3 jours A.C.S)
Les Contamines  Montjoie ( les 3 jours A.C.S)
Les Contamines  Montjoie ( les 3 jours A.C.S)
Les Contamines  Montjoie ( les 3 jours A.C.S)

Il a fait 9 km 500 pour un D+ de 722 m

 

Le groupe rouge a également rapporté de très belles impressions, puisqu’il a fait l’ascension pédestre jusqu’au Nid d’Aigle à 2372 m. Le départ  se fait du village de Bionnasay, du  parking de Croizat à 1378 m.

Les Contamines  Montjoie ( les 3 jours A.C.S)

Après quelques lacets il arrive aux alpages verdoyants du plan de l’Are.

Les Contamines  Montjoie ( les 3 jours A.C.S)

Ensuite un grand replat et le sentier part à l'assaut du dos de la moraine du glacier de Bionnassay que l'on surplombe.

Glacier de Bionnassay
Glacier de Bionnassay
Glacier de Bionnassay

Glacier de Bionnassay

La montée devient plus escarpée, plus raide. Un passage rendu glissant par l’écoulement d’un ruisseau sur les rochers demande  de la concentration. Le groupe arrive à un premier passage équipé d'une main courante, puis d'une échelle métallique. Une deuxième échelle permet le franchissement de l'ultime passage périlleux.

Les Contamines  Montjoie ( les 3 jours A.C.S)

 Le paysage est grandiose . La pause pique nique se fait dans un décor de haute montagne avec le Dôme du Goutter et le glacier.

Les Contamines  Montjoie ( les 3 jours A.C.S)
Les Contamines  Montjoie ( les 3 jours A.C.S)

La descente emprunte en partie le même parcours  jusqu'’au Plan de l’Are.

Les Contamines  Montjoie ( les 3 jours A.C.S)

Puis il passe par le Chalet du Chalère, emprunte une passerelle qui surplombe le torrent rugissant  du Bionnassay pour arrivée au parking.

 

 

Les Contamines  Montjoie ( les 3 jours A.C.S)

Le groupe rouge a fait 13 km 500 pour un D+ de 998 m.

 

 

 

Une nouvelle fois, un séjour réussi ! Nous rentrons toujours avec regret, mais il faut bien reprendre les habitudes du quotidien…. Rendez-vous déjà pris pour l’an prochain !

 

SR.BMI.

Les Contamines  Montjoie ( les 3 jours A.C.S)
Les Contamines  Montjoie ( les 3 jours A.C.S)
Lire la suite

Villard de Lans / Les Clots

25 Août 2017 , Rédigé par acsseyssinet Publié dans #Randonnées

Villard de Lans / Les Clots

 

C’est du parking des Glovettes 1232m, au dessus du hameau des Clots, que  les groupes partent pour leurs parcours respectifs. Le ciel est nuageux, orages et averses sont annoncés, l’atmosphère est déjà lourde sans la moindre brise.  

 

Le groupe vert, fait une boucle, passant par le clos de la Mene, la bergerie de la Fauge, la cabane de Roybon et retour par le vallon de la Fauge, toujours occupé par une activité pastorale.

 

Villard de Lans / Les Clots
Villard de Lans / Les Clots

Pour 325 m de D+ et une distance de 6,5 km, ce circuit, de cotation facile, a permis aux randonneurs d’avoir un regard sur l’habitat traditionnel du Vercors.

 

Les groupes bleus, traversent  une forêt d’épicéas et de pins. La piste est  facile pour rejoindre la bergerie de la Fauge.

Villard de Lans / Les Clots
Villard de Lans / Les Clots
Villard de Lans / Les Clots

Après la traversée de la prairie, le sentier monte pour accéder au pierrier de la combe Charbonnière.

Villard de Lans / Les Clots
Villard de Lans / Les Clots

Avant d’arriver sous les rochers du Ranc des Agnelons, le parcours suit le chemin Peronnard, qui  bifurque sur la gauche et révèle une vue dégagée sur la station de  Villard-de-Lans et le plateau du Vercors.

Villard de Lans / Les Clots

 

Lorsque le sentier croise celui montant de Roybon, il ne reste plus que quelques lacets caillouteux à passer et c’est l’arrivée au  col Vert. Lieu de passage traditionnel et ancestral, il est le seul point faible de la muraille qui va des arêtes du Gerbier au Cornafion.  Autrefois, il était emprunté par les hommes du Trièves, qui montaient de Prélenfrey sur l’étroit sentier, pour aller à la foire de Villard-de-Lans.

Le retour se fait par la cabane de Roybon jusqu’à la bergerie de la Fauge, puis arrivée au parking par le même tracé qu’à l’aller.

Pour 745 m de D+ et 10,8 km, cette boucle ne présente pas de difficultés majeures.

 

Le groupe rouge s’élance en direction du col Vert 1766 m. La montée est progressive, le sentier est agréable, dans un décor  verdoyant.

Villard de Lans / Les Clots

A la cabane Roybon, la pente est plus soutenue jusqu'au col.

Pause au Col Vert
Pause au Col Vert
Pause au Col Vert

Pause au Col Vert

Le groupe bascule sur l’autre versant, totalement différent, la végétation devient plus rare mais le point de vue sur le Triève  est magnifique.

Villard de Lans / Les Clots
Villard de Lans / Les Clots
Villard de Lans / Les Clots

Le sentier Est, du balcon  du Vercors, longe la fabuleuse falaise du Gerbier, il alterne, en bonne piste, en passages pierreux et éboulis.

Villard de Lans / Les Clots
Villard de Lans / Les Clots

Après cette longue traversée l'itinéraire se raidit alors franchement pour franchir une succession de gradins au milieu de rochers. A l’approche du sommet, du Pas de l’Oeille1960 m, le groupe passe par une rampe de dalles ou l’usage des mains est nécessaire.

montée au Pas  de L'Oeille
montée au Pas  de L'Oeille

montée au Pas de L'Oeille

Au bout de cette rampe on se retrouve dans un de décors qui tranche franchement avec celui rencontré jusque là : un plateau calcaire et chaotique.

Villard de Lans / Les Clots
Villard de Lans / Les Clots
Villard de Lans / Les Clots
Villard de Lans / Les Clots

La longue descente   passe par la Grande Combe, continue sous les falaises Ouest du Gerbier jusqu'à la Combe Charbonnière, pour déboucher dans l’accueillant vallon de la Fauge et de regagner les Glovettes.

 

Le groupe rouge à fait 18 km pour un D+ de 1080m. ( Que quelques gouttes de pluie qui n’ont pas perturbée notre journée)

 

Le Col Vert et le Pas de l’Oeille, sont un grand classique du Vercors. Cette boucle reliant ces deux cols permet une belle randonné pour des marcheurs aguerris.

 

SR.BMI.

  

 

Villard de Lans / Les Clots
Villard de Lans / Les Clots
Lire la suite

Auris, le 10 aout

11 Août 2017 , Rédigé par acsseyssinet Publié dans #Randonnées

Auris, le 10 aout

Ce matin au départ de Seyssinet le temps n’est pas très réjouissant, le ciel est bas et gris, mais  il en faut bien plus pour nous décourager.

Nous partons pour une randonnée dans l’Oisans. Le départ se fait de la station d’Auris à 1536m d’altitude.

Auris, le 10 aout

La température est fraîche pour un 10 aout on se croirait en novembre. Le brouillard nous accompagnera toute la journée.

Le groupe vert part, pour le circuit, du Tour du Signal de l’Homme en passant par le col de Cluy 1801 m et le col de Maronne 1697 m. Il a fait 8 km 500 pour un D+ 310m.

Auris, le 10 aout

 

Le groupe bleu clair passe au col de Cluy, monte au Sommet du Signal de l’Homme 2176 m et revient par le col de Maronne. Pour atteindre le sommet,  le sentier traverse l’alpage et, de par ses lacets, facilite la montée soutenue . Il  a fait 9 km pour un D+ de 630m.

Auris, le 10 aout
Auris, le 10 aout

Les groupes Bleu foncé et rouge cheminent  ensemble jusqu'à la combe Lombard après avoir passé le col de Maronne.

Auris, le 10 aout
Auris, le 10 aout

 Le  balisage, pas très nombreux nous oblige à faire le point aux intersections, avant de continuer.

Auris, le 10 aout

Le groupe bleu foncé rejoint le col de Cluy, monte au sommet du Signal de l’Homme et retour par le Col de Maronne.  Il  a fait 13 km pour un D+ de 800m.

Auris, le 10 aout
Auris, le 10 aout

 

Le groupe rouge continue passe le col de Grange Pellorce 2076 m. Le brouillard est de plus en plus épais.

Auris, le 10 aout
Auris, le 10 aout

Nous nous concertons avant de décider de monter à la Croix de Cassini 2373m. La visibilité est nulle.

la Croix de Cassini 2373 m
la Croix de Cassini 2373 m

la Croix de Cassini 2373 m

Après le pique nique le groupe, pour regagner la station, passe par le sommet des Grandes Buffes et le col de Cluy. Il a fait 18 km pour un D+ de 1040m.

Une journée bien frustrante le brouillard nous a privé du magnifique  panorama qui nous était promis.( Les massif du Taillefer, de Belledonne, du Mont Blanc, des Ecrins et les Aiguilles d’Arves …) Dommage mais nous reviendrons !!

BMI.

 

Un peu d’histoire :
La Croix de Cassini s’appelait avant la Crouis de Touarnafort (Croix de Tournefort) Ce sommet offre tous les avantages à cette cartographie par triangulation géodésique.
La croix de Tournefort, est ainsi devenue Croix de Cassini pour conserver la trace du "passage en 1739" dans notre vallée de l'illustre représentant du Roi.

Grâce à la magie de la géométrie, les cartes Cassini, dessinées il y a plus de 250 ans, sont aussi précises que nos actuelles cartes IGN

Auris, le 10 aout
Lire la suite

Trézanne

28 Juillet 2017 , Rédigé par acsseyssinet Publié dans #Randonnées

Trézanne

Jeudi nous retrouvons le massif du Vercors et le Mont Aiguille. Un premier arrêt se fait au viaduc Darne à  790 m d’altitude pour les groupes Bleu foncé et rouge.

Trézanne
Trézanne

 Les groupes vert et bleu clair partent du hameau de  Trézanne à 1012 m, ou il y a une jolie Chapelle au toit de chaume.

Le soleil  qui se  cache par intermittence laisse  place à une agréable douceur. 

Le groupe vert part pour le Col de Pellas 1320 m en passant par le col de Papavet.

Il fait un A/R de 8 km pour un D+ de 320 m.

Trézanne

Le groupe bleu clair part  pour le Goutaroux 1543 m.(le parcours est le même pour les trois groupes à partir de Trézanne)

Il fait un A/R de 9 km pour un D+de 510 m.

Trézanne
Trézanne

Les deux autres groupes partent ensemble. Passé Trézanne ils empruntent un sentier en forêt  à la pente soutenue avec quelques replats reposants. Le paysage est dominé  en permanence par l’élan rocheux du Mont Aiguille.

Trézanne
Trézanne

 Ils Passent le Col de Papavet,  le sentier en lacets nous mène au rocher de l’Aubeyron.  Là commence une superbe traversée au dessus du plateau du Triéve le long de la crête jusqu'’au Goutaroux  que nous atteignons  par une courte escalade d’un escarpement rocheux.

Trézanne
Trézanne

 La vue est saisissante, elle s’étend du Dévoluy sud au nord de la Chartreuse.

Trézanne
Trézanne

 Maurice nous fait un cours sur les nœuds avec les cordes. Les trois groupes font la pose pique nique, pour une fois ensemble, avec pour  témoins le Mont Aiguille, avant de regagner Tézanne.

Trézanne
Trézanne

Les groupes bleu foncé et rouge ont fait 11 km 500 pour un D+ de 740 m.

Une randonnée sans grande difficulté, mais dans un cadre magnifique à recommander pour les amateurs de moyenne montagne.

BMI.

Trézanne
Lire la suite

Les Confins

15 Juillet 2017 , Rédigé par acsseyssinet Publié dans #Randonnées

Les Confins

Jeudi 13 juillet nous nous rendons en Haute-Savoie, à la Clusaz, dans la charmante station ‘’Les Confins’’ située dans le Massif des Aravis. C’est une trentaine de randonneurs que le car dépose sur le parking L’Arpettaz à 1430 m.

Les Confins
Les Confins

Le ciel est couvert, mais la température matinale est idéale pour marcher.

Le groupe vert fait un circuit par Le Plan, le bois du Gollet, la Bombardellaz et son refuge à 1610 m. passe à Paccaly avant de regagner le parking.

Les Confins
Les Confins

Le groupe vert à fait 7km 500 pour un D+ de 325 m.

Les groupes bleus et le groupe rouge empruntent le même parcours chacun à son rythme.

Les Confins
Les Confins
Les Confins

D’abord un large chemin carrossable puis un sentier s’élève progressivement (parfait pour un échauffement). Ils franchissent la combe de Paccaly, longent les alpages très fleuris en cette saison,

Les Confins
Les Confins
Les Confins

ils passent sous les rochers de la Salla.

Les Confins
Les Confins
Les Confins
Les Confins

La pente devient plus escarpée pour atteindre le petit lac de Tardevant à 2110 m. Dans un décor très sauvage, celui-ci offre un cadre exceptionnel et une vue magnifique sur les montagnes environnantes. Là les groupes bleus s’arrêtent et font la pause pique nique.

Les Confins
Les Confins
Les Confins
Les Confins

Le groupe rouge poursuit, il monte dans la combe en direction des crêtes.

Les Confins
Les Confins

Les 300 derniers mètres de dénivelé positif sont costauds !! Pour arriver au sommet de l'Ambrevatta 2463 m.

Les Confins
Les Confins

La brume et une bise froide écourtent la pause pique-nique. Puis Le groupe longe la crête, dès que le voile de brume le permet, on aperçoit la vallée et brièvement le Mont Blanc !!

Les Confins
Les Confins
Les Confins
Les Confins

 De retour au lac les trois groupes se rejoignent pour regagner la vallée en passant par le bois de Gollet. Au passage une agréable surprise nous dévoile une symphonie de fleurs qui recouvre la prairie, dont de magnifiques gentianes pourpres. 

Les Confins
Les Confins

Au refuge de la Bombardellaz, les groupes marquent une pause pour se désaltérer tout en admirant la chaine des Aravis.

Les Confins
Les Confins

Le groupe bleu a parcouru 10 km pour un D+725 m.

Le groupe rouge a fait 12 km 500 pour un D+ 1008 m.

Pour cette journée, il a fallu  se lever tôt, certes, mais cela en valait la peine ; d’autant plus que l’autocariste avait  affrété un véhicule  de confort « grand tourisme » !

SR.  BMI.

Gentianes Poupres

Gentianes Poupres

Lire la suite

Col de la Chaudière

23 Juin 2017 , Rédigé par acsseyssinet Publié dans #Randonnées

Col de la Chaudière

Le soleil se lève à peine quand les randonneurs de l’ACS se retrouvent sur le parking  pour se rendre dans la Drome. Le point de départ se fait du col de la Chaudière à 1048 m au sud du village de Saillans situé entre Vercors, Diois et Drome Provençale.

Par cette journée  de canicule espérons que la chaudière est bien éteinte !!

 Tous les groupes empruntent le sentier, dominé par les falaises imposantes de Saou.

Col de la Chaudière
Col de la Chaudière

La pente est raide, le chemin est constitué en parties par des marches irrégulières qui ne facilitent pas la montée.

Col de la Chaudière
Col de la Chaudière

Par cette chaleur les arrêts sont fréquents pour se désaltérer.

 Arrivé au pas de Sierra 1295 m, le Groupe vert de plus en plus nombreux rejoint la Bergerie du Bois Vert, en passant par le pas de l’Ane, et redescend au col.

Col de la Chaudière

Le groupe vert a fait  6 km 600 pour un D+ de 445 m.

Les groupes bleus et le groupe rouge continuent au pas de Sierra chacun à son rythme, en direction des 3 Becs : le premier Bec le Veyou 1589 m est le plus haut.

Bec le Veyou 1589 m

Bec le Veyou 1589 m

S’en suit une descente pour remonter vers le second Bec le Signal 1559.

Bec le signal 1559 m
Bec le signal 1559 m

Bec le signal 1559 m

Même opération pour atteindre le dernier Bec Roche Courbe 1545 m

Bec Roche Courbe 1545 m

Bec Roche Courbe 1545 m

le paysage est superbe le long de la crête.

Col de la Chaudière
Col de la Chaudière
Col de la Chaudière
Col de la Chaudière

La pause pique-nique à l’ombre nous permet de récupérer après cette prise de bec !! Sans conséquence.

 Pour le retour nous descendons dans la prairie très fleurie,

Col de la Chaudière
Col de la Chaudière
Col de la Chaudière
Col de la Chaudière
Col de la Chaudière

puis nous traversons le bois de hêtre, pour arriver au Rocher de la Laveuse, ou une large fenêtre ouverte dans la falaise laisse entrevoir le village de Saillans,  et retour au col.

fenêtre au Rocher de la Laveuse
fenêtre au Rocher de la Laveuse
fenêtre au Rocher de la Laveuse
fenêtre au Rocher de la Laveuse

fenêtre au Rocher de la Laveuse

Les groupes Bleu foncé et rouge ont fait 11 km pour un D+ 845 m

Col de la Chaudière
Col de la Chaudière

Le groupe bleu clair qui n’est pas monté aux troisièmes  becs

 a fait 9 km pour un D+ de 660 m

Col de la Chaudière

C’est une randonnée idéale pour découvrir un magnifique panorama sur la vallée de la Drome et ses environs.

BMI.

Col de la Chaudière
Lire la suite

Chichilianne

16 Juin 2017 , Rédigé par acsseyssinet Publié dans #Randonnées

Le départ de la randonnée pour les groupes bleus et le groupe rouge,  en raison des travaux, se fait un peu avant Chichilianne charmante commune du Trièves  nichée au pied du mont Aiguille (une des sept merveilles du Dauphiné) entre le Vercors (à l’ouest), le plateau du Trièves (à l'est) et le Diois (au sud), dans le parc naturel régional du Vercors .

Chichilianne
Chichilianne

Le soleil matinal est déjà chaud. La journée s’annonce magnifique quelques nuages dans le bleu du ciel.  

Après avoir traversé le village nous empruntons un long sentier très pentu dans la forêt.

Chichilianne
Chichilianne
Chichilianne

Il nous conduit  au Pas de l’Essaure à 1714m. Les groupes bleus s’arrêtent et profitent de la vue et des fleurs.

Chichilianne
Chichilianne
Chichilianne
Chichilianne
Chichilianne

Le groupe rouge au Pas de l’Essaure se divise en deux, les plus fatigués par la chaleur et la longue montée font un circuit sur le plateau en passant par la cabane de l’Essaure.

Chichilianne

L’autre groupe part à l’assaut de la Montagnette 1972 m. en passant par le Pas de la Coche.

la Montagnette 1791 m

la Montagnette 1791 m

Tous les groupes regagnent Chichilianne par le même parcours, sous la chaleur accablante. Au village  après un arrêt à la fontaine pour se rafraichir, la plupart se retrouve au café le randonneur !! pour une pause salvatrice.

Chichilianne
Chichilianne

Les groupes des bleus a fait 11 km 500 pour un D+ de 750 m.

Le premier groupe rouge a fait 13 km pour un D+ de 850 m.

Le deuxième groupe a fait 15 km. Pour un D+ 1130 m.

Le car n’ayant pas accès  au col  du Prayer, le parcours du groupe vert, se voit modifié. Départ du hameau de la  Richardiére, pour un  circuit dominé par le Mont Aiguille. Il passe   le mémorial de la résistance, le sentier traverse la forêt des Granges. Une partie du groupe prolonge  le parcours il passe par les hameaux de Ruthiuère et Donnière, l’autre groupe rejoint directement  le point de départ en passant par Donnière.

 

 

Chichilianne
Chichilianne

Le groupe vert à Fait : 10 km, 13 km pour un D+ 300 m.

Une randonnée très chaude avec une vue splendide du Mont Aiguille.

BMI.

Chichilianne
Lire la suite

Gresse en Vercors

2 Juin 2017 , Rédigé par acsseyssinet Publié dans #Randonnées

Il manquait quelques habitués pour cette première sortie du mois de juin. C’est dommage pour eux, tandis que les présents ont pu profiter d’une belle journée et rentrer juste avant un gros orage.

C’est à Gresse-en-Vercors que le groupe s’est rendu ce jeudi 1er juin. Situé à 1 200 m d’altitude, le plus haut village du Vercors est dominé par le Grand  Veymont, point culminant à 2 341 m. Au cœur du Parc naturel régional du Vercors, le village a conservé son aspect traditionnel, conciliant tourisme et qualité de vie.

Une première dépose au  Col du Fau (899 m), entre la Vallée de la Gresse et le Trièves, pour les groupes rouge et bleus, marquait le point de départ d’une traversée enchanteresse pour tous : grimper puis parcourir le Balcon Est offrira un spectacle saisissant, nous  le savons déjà.

 

Gresse en Vercors

Le groupe rouge, sans aucune difficulté, a emprunté l’itinéraire de la montée au Serpaton par le hameau d’Audière, pour rejoindre ensuite la cabane de Pale (1 612 m), sous les crêtes.

« Génépi, marmottes et bonne humeur » fut le slogan du jour….. Allez savoir pourquoi !

(800 m D+ et 12 km)

Gresse en Vercors

Les groupes bleus, par un autre sentier en sous-bois, très agréable, ont rejoint le Pas du Serpaton. Une partie du chemin présentait quelques difficultés, en raison des arbres déracinés par une tempête relativement récente.

 

Gresse en Vercors
Gresse en Vercors
Gresse en Vercors

A l’arrivée sous les antennes du relais, le panorama est exceptionnel sur une grande partie des Alpes : le Grand Veymont, le Dévoluy,  les Ecrins, l’Oisans,  La Chartreuse, Belledonne.

Face à nous, la montagne se présente comme une barrière, une épaisse muraille protectrice. De l’Alpage, à portée de main, la silhouette majestueuse du Mont Aiguille capte tous les sens et nous invite à une « pause plaisir ».

(781 m D+ et 11 km360)

Gresse en Vercors

Mais les nuages rappellent qu’en montagne le temps peut changer très vite. Il est donc plus prudent de rejoindre Gresse-en-Vercors.

C’est l’occasion de retrouver un groupe vert….de plus en plus populaire…. ! Ils sont 12 ce jeudi pour un aller-retour au départ de Gresse-en Vercors pour monter au Pas du Serpaton et rejoindre  la Fontaine de la Chau (1 600 m).

 

Gresse en Vercors
Gresse en Vercors
Gresse en Vercors

A l’arrivée au car, tout le monde était satisfait de cette journée, d’autant plus que nous n’avions pas encore eu l’orage….. ce n’était que partie remise en fin d’après-midi !

 

SR.

Gresse en Vercors
Lire la suite

Allèves (Massif des Beauges)

19 Mai 2017 , Rédigé par acsseyssinet Publié dans #Randonnées

C’est notre deuxième randonnée, nous nous rendons en Haute-Savoie, à Allèves, dans la vallée du Chéran.

Tous les groupes partent du village, situé à 667 mètres.

 A l’entrée des Bauges, Allèves est dominé,  au sud,  par le défilé de Bange (1217 m) et au nord par les tours Saint-Jacques, curieux monolithes de calcaire culminant à 991 m.

Allèves (Massif des Beauges)
Allèves (Massif des Beauges)
Allèves (Massif des Beauges)

Le ciel est voilé, la température extérieure est douce.

Le groupe vert, assez conséquent ce jeudi,

Allèves (Massif des Beauges)
Allèves (Massif des Beauges)

emprunte le sentier ombragé, en pente douce, qui conduit au pied des tours Saint-Jacques, donjons calcaires dégagés par l’érosion

Tours Saint Jacques
Tours Saint Jacques

Tours Saint Jacques

puis  retour à Allèves : un parcours agréable de 8 km700 et 410 m D+.

Après avoir traversé le village, les groupes bleu  et  rouge suivent le même parcours jusqu’aux Granges du Perchet, à 1280m .

Allèves (Massif des Beauges)
Allèves (Massif des Beauges)
Allèves (Massif des Beauges)

 Ils traversent  une agréable forêt de fayards. Le chemin est constitué de dalles calcaires posées par des ouvriers italiens au 19ème siècle,  à cette époque, il servait à descendre le foin sur des luges spécialement prévues à cet effet. On trouve d'ailleurs sur le bord du chemin plusieurs granges à foin en bois à l'architecture très typique

Allèves (Massif des Beauges)
Allèves (Massif des Beauges)
Allèves (Massif des Beauges)

Le groupe bleu foncé arrive à La Figlia, rejoint le village d’Henri. Une halte dans un champ après le hameau,  permettra au groupe bleu clair d’arriver pour partager l’instant pique-nique. Ensuite, c’est une agréable descente vers les granges du Perchet, dans une forêt où l’on pourrait croiser Merlin l’Enchanteur,  tapissée au sol d’odorants ails des ours en fleurs. 

Allèves (Massif des Beauges)

L’accès aux Tours Saint-Jacques se révélant périlleux, leur contemplation se fera de plus loin, sur le sentier du Chenet, longeant un parc pour l’élevage de daims, et revenant au village.

Un parcours relativement facile de 9,8 km et 670 m D+.

 Le groupe rouge suit  le sentier qui  s’élève rapidement, après avoir emprunté la voie d’Henri, traverse le hameau du même nom et sa chapelle (Notre Dame de la Vie, construite en 2005 par Henri Navet) arrive  au carrefour des Prés de la Prière pour gagner  les  Chalets de Gruffy 1555m.

Voie d'Henri - Chapelle Notre Dame de la Vie - Chalets de Gruffy
Voie d'Henri - Chapelle Notre Dame de la Vie - Chalets de Gruffy
Voie d'Henri - Chapelle Notre Dame de la Vie - Chalets de Gruffy
Voie d'Henri - Chapelle Notre Dame de la Vie - Chalets de Gruffy

Voie d'Henri - Chapelle Notre Dame de la Vie - Chalets de Gruffy

La pause pique nique est agréable sous  le soleil  avec  une jolie vue sur les Bauges.

Allèves (Massif des Beauges)
Allèves (Massif des Beauges)

Le retour se fait, en passant à proximité des Tours Saint-Jacques, dans un chemin creux, entre buis et pins.

Allèves (Massif des Beauges)
Allèves (Massif des Beauges)
Allèves (Massif des Beauges)

Le groupe rouge a fait 976m de D+ et  13 km 600

Pour tous c’est une randonnée agréable.

SR.BMI.

Allèves (Massif des Beauges)
Lire la suite

VEUREY-VOROIZE

5 Mai 2017 , Rédigé par acsseyssinet Publié dans #Randonnées

Veurey-Voroize partage avec Saint-Quentin-sur-Isère la pointe nord du Vercors. C’est là que  nous nous sommes rendus jeudi 4 mai, pour la première sortie de la saison. La température est douce, la météo est incertaine,

VEUREY-VOROIZE
VEUREY-VOROIZE

La pluie nous a épargnés,  le soleil est venu nous saluer pendant le pique nique !!!

Le groupe rouge part sur l’itinéraire du tour de la Cuche :

VEUREY-VOROIZE

en grande partie sous couvert forestier, le sentier est agréable. Il présente cependant de nombreuses échappées sur les falaises du Vercors et la vallée de l’Isère.

VEUREY-VOROIZE
VEUREY-VOROIZE
VEUREY-VOROIZE

La difficulté de ce parcours réside principalement dans le passage entre le Bournay et la Cuche : cet ancien sentier utilisé par les charbonniers présente une descente assez rapide et glissante  par temps humide.

Ils ont fait : 11,6  km et 810 mètres de dénivelée + : une bonne entrée en matière pour le groupe !

Les groupes des bleus et des verts rejoignent le lieu dit « Petit Port », 2 km après le village, pour prendre ensuite la direction de Saint-Ours. Ils empruntent le chemin dallé d’une ancienne voie romaine « Celle-ci reliait Valence à Grenoble, car les grandes crues cycliques le l’Isère rendaient la vallée impraticable. » En rejoignant la crête, ils découvrent la majestueuse  Dent de Moirans, qui émerge de la végétation, du haut de ses 988 mètres.

VEUREY-VOROIZE
VEUREY-VOROIZE
VEUREY-VOROIZE

Après une montée assez raide, les groupes bleus ont poursuivi en direction de la chapelle Saint-Ours ; Construite à l’aplomb de la falaise du Bec de l’Echaillon, elle offre une belle vue sur Parménie. 

VEUREY-VOROIZE

Ils ont ensuite rejoint le Belvédère du Bec de l’Echaillon ; Là, à 519 mètres d’altitude, on surplombe la sortie de la cluse de Voreppe, le pays Voironnais et le sud Grésivaudan.

Pour le retour, un autre chemin nous permet de varier l’itinéraire, avant de rejoindre le chemin des Combes et Petit Port.

 Les groupes bleus ont fait : 10 km et 460 mètres de dénivelée +

Le groupe vert effectue  une boucle au niveau de l’ancienne gare d’arrivé du  téléphérique  appelé « le câble » - qui servit jusqu’aux années 1980 à transporter bois et ravitaillement.

Ils ont Fait : 7,6 km et 320 mètres de dénivelée +

Tout le monde a apprécié cette première sortie non loin de Grenoble, sans difficulté et très agréable.

SR.

 

VEUREY-VOROIZE
Lire la suite

L'Alpe d'Huez

31 Mars 2017 , Rédigé par acsseyssinet Publié dans #Hiver

L'Alpe d'Huez
L'Alpe d'Huez

A l’origine, l’Alpe est un hameau d’une trentaine de chalets, qui sert de résidence d’été - de juin à septembre – pour l’agriculture et l’élevage.

L’hiver, le hameau reste endormi sous la neige.

De l’apparition du ski, en 1910, aux années trente, une station commence à voir le jour, à l’initiative du Touring Club de France.

En 1936, Jean Pomagalski y construit la première remontée mécanique débrayable au monde. Suivra un développement rapide de la station, avec la mise en place progressive d’un vaste réseau de remontées mécaniques, à « l’Eclose ou au Signal. »

En 1968, la station de l’Alpe d’Huez accueille l’épreuve de bobsleig des Jeux Olympiques de Grenoble.

Dès lors, elle n’aura de cesse de poursuivre son développement touristique et économique ; Ainsi, dans les années 80, le tourisme de masse est venu rejoindre la clientèle « chic » des années 60, pour profiter d’un domaine skiable exceptionnel.

LʼAlpe dʼHuez est située dans le massif des Grandes Rousses au cœur de lʼOisans. Elle fête cette année ses 80 ans : une vieille dame qui rajeunit toujours pour notre plus grand plaisir !

Ce jeudi 30 mars 2017, les prévisions météorologiques étaient sans faute, et le surnom donné à l’Alpe d’Huez pour sa situation climatique s’est avérée  bien réel : nous étions sur « l’ile au soleil ».Dans un décor en bleu et blanc, une magnifique journée annoncée.

L'Alpe d'Huez

Notre petit groupe vert, dont la moyenne d’âge est semblable à celui de la station, opte pour un circuit tranquille vers le lac  Besson à 2100 mètres d’altitude. Il n’y a aucune difficulté sur ce circuit pédestre tranquille, seulement le plaisir de regarder tout autour le magnifique décor des montagnes.

L'Alpe d'Huez
L'Alpe d'Huez
L'Alpe d'Huez
L'Alpe d'Huez
L'Alpe d'Huez

Nos doyens se rappel qu’avant, là, il n’y avait rien, ou pas grand-chose ! Aujourd’hui, ça a bien changé ! Il faut un plan pour se retrouver !

D’autres groupes, partis du bas de la station, ont pris la direction le col du Poutran puis l'Alpette certains  ont fait la boucle qui longe les lacs Besson, lac noir et lac faucille.

 

L'Alpe d'Huez
L'Alpe d'Huez
L'Alpe d'Huez
L'Alpe d'Huez
L'Alpe d'Huez
L'Alpe d'Huez
L'Alpe d'Huez
L'Alpe d'Huez

Grand nombre de nos fondeurs ont rangés les skis. Ce dernier jeudi c’est un nombre  restreint  qui termine  la saison. Parmi eux la plupart empruntent  la télécabine qui les dépose à 2100m, de la ils font la boucle des lacs.

Seul, les deux Françoise (qui feront la petite boucle des lacs)  et  les trois irréductibles !! qui forme le groupe rouge   s’élancent du bas de la station pour faire la piste rouge, très physique, mais bien tracée.

L'Alpe d'Huez
L'Alpe d'Huez
L'Alpe d'Huez

La  neige un peu dure le matin, se transforme progressivement avec des passages rendus difficiles pour le retour.

Les représentants du groupe rouge ont fait 21 km.

De retour aux cars, les visages rougis par le soleil, tous ont exprimés leur enchantement : cette journée est l’apothéose de la saison !

 

SR.BMI.

Avec la participation de Josian.

L'Alpe d'Huez
Lire la suite

Programme des randonnées été 2017

30 Mars 2017 , Rédigé par acsseyssinet Publié dans #Informations & Actualités, #Randonnées

Ce programme est modifiable en fonction des conditions météorologiques du moment

 

Cette année, nous vous proposons 12 randonnées (voir ci-après).

Comme pour la saison d’hiver, les inscriptions seront dorénavant enregistrées et payées mois par mois, suivant l’échéancier ci-dessous :

 

- les sorties des 04 et 18 mai - seront à régler le 20 avril au plus tard

- les sorties du 01 du 15 et 22 juin - seront à régler le 18 mai au plus tard

- les sorties des 13 et 27 juillet - seront à régler le 29 juin au plus tard

- les sorties des 10 et 24 août - seront à régler le 27 juillet au plus tard

- les sorties des 07 et 21 septembre - seront à régler le 24 août au plus tard

- la sortie du 05 octobre - sera à régler le 21 septembre au plus tard

 

Tarif : celui indiqué pour chaque randonnée sur le programme.

 

Paiement : par chèques libellés à l’ordre de l’ACS ski de fond

Si une seule sortie choisie, bien préciser la date au dos du chèque

 

Les inscriptions tardives, jusqu’à la veille du départ, seront admises, dans la limite des places disponibles. (à vérifier par téléphone)

Les invités seront acceptés dans la limite des places disponibles, moyennant une majoration de 2 € au prix de la sortie et une attestation d’assurance.

Pour une question d’assurance, le statut « invité » ne pourra être utilisé que pour une seule sortie.

Au-delà, nous demanderons l’adhésion au club de 11 euros.

 

Les chèques d’inscription, seront à déposer, comme d’habitude, à la boîte aux lettres de l’ACS ski de fond, sis 2 avenue Pierre de Coubertin, gymnase J. Guetat, à Seyssinet.

 

Pour tous contacts téléphoniques, Françoise SAPORITO sera à votre écoute

au 06 17 45 27 36

Lieu de départ : Parking au sud du gymnase J. Guétat, accessible en voiture à partir du carrefour entre l'avenue Pierre de Coubertin et la rue Vaucanson.

L’heure de regroupement pour le retour, sera précisé dans les cars à chaque sortie

 

Renseignements pratiques :

Nous vous rappelons l’obligation d’une assurance individuelle spécifique, même pour les invités

Nous vous conseillons d’avoir dans vos sacs : couverture de survie, corde de 2m de longueur, en 5mm de diamètre, petite trousse d’urgence, carte vitale, pharmacie personnelle.et tout ce qui vous semble nécessaire.

Le numéro pour les appels d’urgence est le 112.

 

Très important ! en cas d’alerte orange annoncée par météo France, la veille, la sortie sera annulée

 

Les membres du bureau espèrent que ce programme conviendra à tous, et que vous serez nombreux à y participer.

Programme des randonnées 2017

Programme des randonnées 2017

Lire la suite

Les Glières

24 Mars 2017 , Rédigé par acsseyssinet Publié dans #Hiver

Les Glières

Ce jeudi nous nous rendons aux Glières à 1450m d’altitude, haut lieu de la résistance pendant la seconde guerre mondiale, mais c’est aussi un joli plateau situé dans le massif des Bornes, ou il est agréable de skier et de faire de la raquette.

La météo annoncée  est assez bonne. Cependant   au départ de Seyssinet  le ciel est gris. Pendant le trajet nous avons de la pluie. Nous traversons également  une épaisse couche de  brume.

Les Glières

Mais c’est avec le soleil que nous arrivons à la station. La neige est tombée dans la nuit, environ dix centimètres, mais la douceur printanière la transforme rapidement.

Les groupes de raquettistes partent dans différentes directions.

Les Glières

 Le groupe des "rouges" monte vers la Montagne des Auges par le Plan du Loup. Arrivé à proximité des chalets des Auges,  par un itinéraire hors du sentier habituel, le passage est délicat, le groupe  revient  par chalet du Loup, le bois des Lanches. Très belle boucle qui donne envie d'y revenir l'été...

Le groupe des bleus foncés  part en direction de Notre Dame des Neiges, pour une « prière »  afin que  la météo ne se détériore pas, apparemment nous sommes exaucés.  Mais pour pénitence nous faisons 8.1 km et 296 mètres de dénivelé positif dans de la neige de printemps.

Notre Dame des Neiges

Notre Dame des Neiges

Au départ nous avons  du mal à trouver le balisage du sentier raquettes, des pisteurs farceurs avaient déjà enlevés  les piquets, eh oui !! cela sent la fin de saison.

 Le retour se fait  en lisière  de la  forêt, nous passons devant  un chalet décoré comme un sapin de noël.Au retour un  dernier arrêt  au monument de la résistance.

 

Les Glières
Les Glières

Une partie des pistes n’est pas ouverte faute de neige.

Départ des fondeurs
Départ des fondeurs
Départ des fondeurs

Départ des fondeurs

 Les plus prudents suivent les pistes vertes du « P’tits bois, des frêtes ».  Les autres empruntent la piste rouge des « Rennes ».

Les Glières
Les Glières
Les Glières

 Elle n’est pas tracée Jean Paul et Alain  se chargent de faire la trace.

Les Glières
Les Glières
Les Glières

Les sacs à dos bien garnis le « groupe rouge » s’arrête  pour leur  traditionnel  pique nique de fin saison, c’est la fête !!.

Le repos des skis !!!

Le repos des skis !!!

C'est la fête !!!
C'est la fête !!!

C'est la fête !!!

Mais il faut repartir dur dur !! une petite boucle sur la piste verte, pour se remettre en jambes, avant de reprendre la piste rouge des « Rennes ». Nos reines, elles  se dirigent gentiment vers le foyer de fond. Elles ont fait 12 km.

Nos Reines
Nos Reines
Nos Reines

Nos Reines

Quelques courageux terminent par la piste noire « les Mouilles » ils font 16 km.

sur la piste noire " les Mouilles"

sur la piste noire " les Mouilles"

 Tous  les participants sont satisfaits, de cette journée inespérée.

BMI.

Avec la participation d’Annick et de Josian.

Lire la suite

La Croix Fry Haute Savoie massif des Aravis

17 Mars 2017 , Rédigé par acsseyssinet Publié dans #Hiver

L'Aiguille 2322 m, Le Mont Blanc, L'Etale 2484 m

L'Aiguille 2322 m, Le Mont Blanc, L'Etale 2484 m

A 1467 mètres, le col de la Croix-Fry traverse la chaîne des Aravis, et relie Manigod à la Clusaz.Il bénéficie d’un enneigement exceptionnel pour son altitude.

La météo pour ce jeudi 16 mars est excellente. Neige et soleil sont au rendez-vous, de quoi réjouir les participants !

Une ambiance « bon enfant » plane au dessus des groupes. Il y a « les indiens » contre « les chapeaux » ! Il faut bien donner un air de fête à cette sortie : Carnaval n’est pas loin !

Les raquettistes ou marcheurs se  dirigent  vers le vaste plateau de Beauregard, ou en direction du col de Merdassier. Quel que soit l’endroit où les groupes vont, tous profitent  des magnifiques points de vue sur les différents monts des Aravis. Et pour une fois, même si le dénivelé n’est pas le meilleur, qu’importe ! 5km650 et 215 D+ ! On a le droit de se laisser aller à la contemplation du paysage…

La Croix Fry Haute Savoie massif des Aravis
La Croix Fry Haute Savoie massif des Aravis
La Croix Fry Haute Savoie massif des Aravis
La Croix Fry Haute Savoie massif des Aravis
La Croix Fry Haute Savoie massif des Aravis
La Croix Fry Haute Savoie massif des Aravis

Skier à la Croix Fry  c’est un vrai plaisir. Ciel bleu, une neige agréable malgré l’omniprésence d’un soleil radieux, contribuent à une belle journée.

La Croix Fry Haute Savoie massif des Aravis

Fondeurs et quelques indiens égarés dans l’immensité blanche partent à la conquête « pas de l’ouest » mais du plateau de Beauregard.

La Croix Fry Haute Savoie massif des Aravis
La Croix Fry Haute Savoie massif des Aravis

Certains empruntent les pistes bleues de Le Nant et le Plateau, d’autres la piste rouge de Le Lachat. Le panorama est admirable.

La Croix Fry Haute Savoie massif des Aravis
La Croix Fry Haute Savoie massif des Aravis
La Croix Fry Haute Savoie massif des Aravis

Sur les pistes nos indiens rencontrent  un franc succès ils ont fait 11 km.

La Croix Fry Haute Savoie massif des Aravis

 A 13h30, raquettistes, skieurs et marcheurs se retrouvent autour du repas annuel de fin saison, au restaurant Les Rosières, ou convivialité et bonne humeur sont de mises.

La Croix Fry Haute Savoie massif des Aravis
La Croix Fry Haute Savoie massif des Aravis

Ah, si tous les jeudis  pouvaient être comme celui-ci !!!!  

SR.BMI.

Une ambiance « bon enfant » plane au dessus des groupes .

Une ambiance « bon enfant » plane au dessus des groupes .

Lire la suite

Aux Saisies en Savoie dans le Beaufortain

9 Mars 2017 , Rédigé par acsseyssinet Publié dans #Hiver

Cette fois il y a de la neige

Cette fois il y a de la neige

C’est aux Saisies, station village à taille humaine, familiale et conviviale, que nous sommes allés, ce jeudi 9 mars.

Surnommée « le grenier à neige » de la Savoie, nous sommes certains d’y trouver des conditions d’enneigement correctes pour satisfaire notre envie durement affectée cet hiver.

Station olympiques pour le ski de fond et le biathlon, le domaine est parfait pour les fondeurs de l’ACS .

Mais nous avançons vers le printemps, et la neige tombée récemment est lourde et instable : les consignes de sécurité pour les raquetteurs restent toujours une priorité.

Malgré les nuages on devine parfois de jolies paysages
Malgré les nuages on devine parfois de jolies paysages
Malgré les nuages on devine parfois de jolies paysages
Malgré les nuages on devine parfois de jolies paysages
Malgré les nuages on devine parfois de jolies paysages
Malgré les nuages on devine parfois de jolies paysages

Malgré les nuages on devine parfois de jolies paysages

Les Fondeurs vont se répartir comme d'habitude sur divers parcours. La piste rouge "Endurance" avec ses 16.5 Km a un grand succès. Certains prolongeront par une boucle supplémentaire de 3 Km pour passer vers une table d'orientation en direction de la montée des champions. Ils pourront apprécier la beauté de la vue. D'autres prendrons la piste bleue "Grande aventure" de 11 Km. Tous apprécieront la neige fraîche tombée en abondance ces jours derniers. En fin d'après midi elle manquait un peu de glisse mais restait encore bien praticable malgré certains passages un peu encombrés.

La neige de printemps glisse doucement
La neige de printemps glisse doucement
La neige de printemps glisse doucement
La neige de printemps glisse doucement
La neige de printemps glisse doucement

La neige de printemps glisse doucement

Le Chard du Beurre est la balade la plus prisée pour les adeptes de la raquette.

Mais certains ont voulu tenter l’autre versant, alors qu’une zone protégée pour la faune sauvage empêche toute traversée ! Les gardes de l’ONF ont eu vite fait de rappeler à l’ordre ceux qu’ils avaient repéré et les ont invités à retourner du côté balisé pour la marche.

La montée au col de la Lézette permit d’avoir un beau panorama sur le Beaufortain et même sur les Aravis. Sous le Chard du Beurre, le retour jusqu’au bus en coupant la piste de ski faisait découvrir en surplomb la station.

Avec 7,25 km et un dénivelé positif de 317 m, le groupe de Josian reste dans sa moyenne saisonnière !

Un groupe montera vers le Mont Bisanne et pourront admirer la Pierra Menta avec ses 2714 m qui rappelle notre Mont Aiguille.

 

SR.MF.

Des raquetteurs montent vers le Le Chard du Beurre d'autres vers le mont Bisanne
Des raquetteurs montent vers le Le Chard du Beurre d'autres vers le mont Bisanne
Des raquetteurs montent vers le Le Chard du Beurre d'autres vers le mont Bisanne
Des raquetteurs montent vers le Le Chard du Beurre d'autres vers le mont Bisanne
Des raquetteurs montent vers le Le Chard du Beurre d'autres vers le mont Bisanne
Des raquetteurs montent vers le Le Chard du Beurre d'autres vers le mont Bisanne
Des raquetteurs montent vers le Le Chard du Beurre d'autres vers le mont Bisanne
Des raquetteurs montent vers le Le Chard du Beurre d'autres vers le mont Bisanne

Des raquetteurs montent vers le Le Chard du Beurre d'autres vers le mont Bisanne

Et toujours les chiens de traineaux qui deviennent incontournables.

Et toujours les chiens de traineaux qui deviennent incontournables.

Lire la suite

Mégéve

3 Mars 2017 , Rédigé par acsseyssinet Publié dans #Hiver

Mégéve

Si l’on va à Megève, c’est pour son cadre de villégiature exceptionnel.Mais pour l’ACS, aller à Megève, c’est d’abord  pour prendre un bon bol d’air frais, dans un décor enneigé, puisque la neige commence à se faire rare dans notre région. Découvrir une nouvelle destination  pour le ski de fond et la pratique de la raquette.

Située dans le canton de Sallanches, en Haute-Savoie, Megève connut son important essor touristique dans les années 1920, lorsque la famille de Rothshild décida d’en faire un de ses lieux de villégiature, symbolisant l’art de vivre à la française : l’installation au Mont d’Arbois en 1926 permit de rivaliser avec la station de Saint-Moritz, en Suisse.

Ce jeudi 2 mars, nous arrivons sur le secteur du Mont d’Arbois, au site nordique La Livraz 1381m/1498m. Nous avons en face de nous un cirque de montagnes…. Vite caché par la brume ! Heureusement le plan des pistes reprend ce panorama exceptionnel ! Ah ! C’est sûr ! Avec le soleil, c’est certainement plus sympathique !

Mégéve
Mégéve
Mégéve

Il  y a de la neige, alors nous n’allons pas faire les difficiles. Mais côté parcours pour les raquettes…. Nous ne sommes peut-être pas du bon côté de la station ! Bah ! Tant pis ! Il y a des parcours piétons ! Mais on nous prévient tout de même pour ceux qui ne veulent pas rester sur ces itinéraires bien damés : il faut être prudent, ne pas trop aller dans les pentes, le manteau neigeux est instable.

 

Mégéve
Mégéve
Mégéve
Mégéve
Mégéve
Mégéve
Mégéve

Et puis, il y a ce brouillard qui monte d’un seul coup, limitant considérablement la vue. Donc, pas question de faire n’importe quoi.

Mégéve
Mégéve

Pour le groupe « rouge-bleu », ce fut une montée à travers un alpage (ce doit être magnifique par temps dégagé….) jusqu’à un chalet, puis la descente et la continuation jusqu’au parking de la côte 2000, point de rendez-vous : 5,8 km et un dénivelé positif de 345 mètres.

Mégéve
Mégéve
Mégéve

 Pour les différents groupes de fondeurs le domaine de ski est restreint.

Mégéve

La brume nous enveloppe réduisant la visibilité. La neige est molle et par moment une petite pluie vient contrarier notre progression.

Mégéve

A la pause pique nique la salle hors sac fait le plein.Les skieurs ont fait une douzaine de km,  en parcourant la piste bleue le Lait les pistes rouges Le Maz, Planellet et la piste noire Cote 2000 avec un passage ou quelques uns ont laissé leur emprunte dans la neige !!

Sur une plaquette publicitaire, on peut lire : « village authentique, au charme intemporel, dans un environnement exceptionnel, avec sa légende…. »  La légende de Megève continuera donc de nous interpeller !

 C’est sur on aurait aimé  découvrir cette station dans de meilleurs conditions.

 

SR .BMI.

Photos de SR.JPD.BMI.

Mégéve
Lire la suite

Comment lire le Blog ?

3 Mars 2017 , Rédigé par acsseyssinet Publié dans #Informations & Actualités

A l'ouverture du Blog on tombe automatiquement sur la dernière publication, quelle que soit sa rubrique.

Les rubriques sont toujours datées du jour de la réalisation de l'évènement et non pas du jour de leur publication.

Pour rechercher une rubrique particulière on peut (il est préférable) utiliser le menu et tête du Blog. Il y a 6 rubriques dans les menus :

- Accueil, qui accède à la dernière rubrique publiée puis les autres publications de manière anti chronologique ;

- Randonnées, pour voir les sorties d'été ;

- Hiver, pour les sorties de ski de fond et de raquettes ;

- Informations & Actualités, pour les communications diverses, Assemblées générales, événements...

- Les nuits en refuge, pour les séjours de plusieurs jours en été et en hiver ;

- Album, où l'on peut retrouver toutes les photos, y compris celles non publiées dans les rubriques. C'est le dernier Album publié qui s'affiche. Si l'on veut voir un autre Album il faut le sélectionner sur la colonne qui se trouve à droite de la page du Blog. Il existe un Album par année et par Activité. A l'intérieur de chaque Album le classement se fait par journée anti chronologique.

- Contact, cette rubrique doit être utilisée uniquement pour des questions concernant directement le Blog.

Il est possible de copier des photos du Blog en faisant un clic droit avec sa souris sur la photo désirée puis de choisir "Enregistrer l'image sous" pour la mettre sur son PC.

Lire la suite

Au Semnoz

23 Février 2017 , Rédigé par acsseyssinet Publié dans #Hiver

Splendide vue sur la Tournette et le Mont Blanc versant Italien

Splendide vue sur la Tournette et le Mont Blanc versant Italien

Montagne préférée des familles annéciennes, le Semnoz est un grand plateau du massif des Bauges, à 1699 mètres. C’est là que nous nous sommes rendus, jeudi 23 février 2017.

Malgré un vent vigoureux, le soleil était présent le matin et le panorama grandiose des montagnes n’en était que plus beau : La Tournette au premier plan, et le Mont-Blanc juste derrière.

Cela ne s'invente pas car des courants d'air nous n'en n'avons pas manqué.

Cela ne s'invente pas car des courants d'air nous n'en n'avons pas manqué.

Pour les adeptes de la raquette, le traditionnel tour du plateau est un terrain de promenade avec un panorama à 360 degré, englobant les Alpes du Nord et le Jura. Des groupes vont faire le circuit des trois lacs en passant au chalet des Vernettes pour aller jusqu’au refuge Gruffy du Semnoz sous le Crêt de l’Aigle. En l’absence de piste tracée et de neige suffisante ils ne voudront pas aller jusqu’au Crêt. Cela leur aura permis de réaliser un peu plus de 5 Km pour 130 m de dénivelé. Afin de compléter leur sortie certains iront faire un tour jusqu’au Rochers Blancs en passant par le Crêt de Châtillon à 1699 m.

La brume dans la vallée rend la visibilité difficile pour apercevoir le lac d'Aix les bains, mais belle vue sur le Mont Blanc.
La brume dans la vallée rend la visibilité difficile pour apercevoir le lac d'Aix les bains, mais belle vue sur le Mont Blanc.
La brume dans la vallée rend la visibilité difficile pour apercevoir le lac d'Aix les bains, mais belle vue sur le Mont Blanc.
La brume dans la vallée rend la visibilité difficile pour apercevoir le lac d'Aix les bains, mais belle vue sur le Mont Blanc.
La brume dans la vallée rend la visibilité difficile pour apercevoir le lac d'Aix les bains, mais belle vue sur le Mont Blanc.
La brume dans la vallée rend la visibilité difficile pour apercevoir le lac d'Aix les bains, mais belle vue sur le Mont Blanc.
La brume dans la vallée rend la visibilité difficile pour apercevoir le lac d'Aix les bains, mais belle vue sur le Mont Blanc.
La brume dans la vallée rend la visibilité difficile pour apercevoir le lac d'Aix les bains, mais belle vue sur le Mont Blanc.
La brume dans la vallée rend la visibilité difficile pour apercevoir le lac d'Aix les bains, mais belle vue sur le Mont Blanc.
La brume dans la vallée rend la visibilité difficile pour apercevoir le lac d'Aix les bains, mais belle vue sur le Mont Blanc.
La brume dans la vallée rend la visibilité difficile pour apercevoir le lac d'Aix les bains, mais belle vue sur le Mont Blanc.
La brume dans la vallée rend la visibilité difficile pour apercevoir le lac d'Aix les bains, mais belle vue sur le Mont Blanc.
La brume dans la vallée rend la visibilité difficile pour apercevoir le lac d'Aix les bains, mais belle vue sur le Mont Blanc.
La brume dans la vallée rend la visibilité difficile pour apercevoir le lac d'Aix les bains, mais belle vue sur le Mont Blanc.
La brume dans la vallée rend la visibilité difficile pour apercevoir le lac d'Aix les bains, mais belle vue sur le Mont Blanc.
La brume dans la vallée rend la visibilité difficile pour apercevoir le lac d'Aix les bains, mais belle vue sur le Mont Blanc.

La brume dans la vallée rend la visibilité difficile pour apercevoir le lac d'Aix les bains, mais belle vue sur le Mont Blanc.

Un groupe avait cependant choisi un itinéraire plus insolite ; Ceux que l’on nomme habituellement « les rouges » et « les bleus foncés » ont préféré descendre en direction d’Annecy, à travers bois. Le chemin, par le secteur de la forêt, était bien tracé et la neige présente dans la première partie.

Une pause au soleil, au chalet de Bénévent (1350 mètres d’altitude) permet de constater que le vent est bel et bien resté sur le plateau ! Ici, nous sommes à l’abri, et c’est bien agréable de se reposer dans l’herbe.

L’arrivée au niveau du centre aéré nous a permis de comptabiliser 12,5 km, avec un dénivelé négatif de 925 m et 115 mètres de dénivelé positif tout de même !

Au Semnoz
Au Semnoz
Au Semnoz
Au Semnoz
Au Semnoz
Au Semnoz
Au Semnoz

Les Fondeurs pour leur part se répartiront sur la piste rouge de Bellevue de 7 Km et la bleue des Gazelles de 4.5 Km. En faisant plusieurs tours sur une neige qui manquait de glisse en fin d’après-midi certains auront quand même pu réaliser 19 Km.

Faute de longueur, il faut faire plusieurs tours pour faire 19 Km.
Faute de longueur, il faut faire plusieurs tours pour faire 19 Km.
Faute de longueur, il faut faire plusieurs tours pour faire 19 Km.
Faute de longueur, il faut faire plusieurs tours pour faire 19 Km.
Faute de longueur, il faut faire plusieurs tours pour faire 19 Km.
Faute de longueur, il faut faire plusieurs tours pour faire 19 Km.
Faute de longueur, il faut faire plusieurs tours pour faire 19 Km.
Faute de longueur, il faut faire plusieurs tours pour faire 19 Km.
Faute de longueur, il faut faire plusieurs tours pour faire 19 Km.
Faute de longueur, il faut faire plusieurs tours pour faire 19 Km.
Faute de longueur, il faut faire plusieurs tours pour faire 19 Km.

Faute de longueur, il faut faire plusieurs tours pour faire 19 Km.

Lire la suite

Le Margériaz

16 Février 2017 , Rédigé par acsseyssinet Publié dans #Hiver

Le Margériaz

Pour se promener en raquettes au Margériaz, il faut du soleil ! Ce fut le cas, ce jeudi.

Pour des raisons de sécurité, il est cependant recommandé de rester sur les itinéraires balisés ; En effet, « tannes, dolines, falaises et gouffre » ne sont pas que des mots sur des panneaux, et la vigilance reste la consigne pour tous, sur ce massif calcaire.

On aime les paysages.
On aime les paysages.

On aime les paysages.

Tandis qu’un groupe de raquetteurs choisissait de monter directement par le télésiège, pour aller ensuite sur les crêtes, d’autres optaient pour une montée sur l’itinéraire conseillé depuis le bas de la station.

 

Au sommet, un panorama à 360 ° attend ceux qui vont au bout, spectaculaire et saisissant !

 

D’abord, en sortie de forêt, la montée en bordure de falaises, sur la face ouest du Mont Margériaz est une classique, mais nul ne peut être déçu : on domine le col de Plainpalais, et on distingue les Aiguilles d’Arves, le Mont-Aiguille et la Chartreuse.

 

Puis, la traversée du plateau, là où les remontées mécaniques et les pistes de ski ont colonisé l’environnement naturel, nous ramène dans la réalité.

 

Mais en continuant vers les crêtes, et toujours avec un soleil dominant, enfin, une vue superbe nous attend : les principaux sommets du Massif des Bauges sont là, devant nous. Au-delà, on voit La Tournette, et les Aravis, dominés par la Chaîne du Mont-Blanc.

 

Il faut compter 8 km pour la sortie complète avec un dénivelé d’environ 500 m : aucune difficulté majeure et beaucoup de plaisir !

Les raquetteurs monte à travers bois avant de déboucher vers les pistes et les crêtes.
Les raquetteurs monte à travers bois avant de déboucher vers les pistes et les crêtes.
Les raquetteurs monte à travers bois avant de déboucher vers les pistes et les crêtes.

Les raquetteurs monte à travers bois avant de déboucher vers les pistes et les crêtes.

Il faut reprendre des forces avant de monter jusqu'aux crêtes
Il faut reprendre des forces avant de monter jusqu'aux crêtes

Il faut reprendre des forces avant de monter jusqu'aux crêtes

Sur les crêtes, mais attention aux falaises pour voir la vallée.
Sur les crêtes, mais attention aux falaises pour voir la vallée.
Sur les crêtes, mais attention aux falaises pour voir la vallée.
Sur les crêtes, mais attention aux falaises pour voir la vallée.
Sur les crêtes, mais attention aux falaises pour voir la vallée.
Sur les crêtes, mais attention aux falaises pour voir la vallée.
Sur les crêtes, mais attention aux falaises pour voir la vallée.
Sur les crêtes, mais attention aux falaises pour voir la vallée.

Sur les crêtes, mais attention aux falaises pour voir la vallée.

Après on redescend en évitant les trous.
Après on redescend en évitant les trous.

Après on redescend en évitant les trous.

Les fondeurs n'ont pas un grand choix alors quand ils ont fini un tour, ils peuvent en faire un deuxième. Il y a quand même un peu de varièté avec 4 pistes. Les plus déterminés feront deux fois la piste noire des Féeés pour faire 18 Km pendant que d'autres iront sur la rouge des Chartreux (8 Km) ou la bleu de Chavanu qui fait 3 Km.

SR.MF.

On est pas obligé de faire la même piste pour se rencontrer.
On est pas obligé de faire la même piste pour se rencontrer.

On est pas obligé de faire la même piste pour se rencontrer.

Les fondeurs aussi ont faim.
Les fondeurs aussi ont faim.
Les fondeurs aussi ont faim.

Les fondeurs aussi ont faim.

Lire la suite

A la Féclaz

9 Février 2017 , Rédigé par acsseyssinet

La météo est parfois trompeuse

La météo est parfois trompeuse

Ce jeudi les prévisions météorologiques étaient bonnes mais nous aurons un temps maussade pour nous rendre à la Féclaz. Nous partons avec un ciel couvert ce qui ne nous empêchera pas d’apprécier une journée où nous avons enfin pu trouver une bonne épaisseur de neige qui permettra aux fondeurs de skier sans risque d’accrocher les pierres et aux raquetteurs de chausser les raquettes.

La Féclaz qui dépend de la station Savoie Grand Revard permet un large choix d’activité aussi bien pour les fondeurs que pour les raquetteurs.

 

A la Féclaz

Les fondeurs sont partis joyeusement vers leur terrain de jeu. Beaucoup de fondeurs iront jusqu’à la porte de Crolles au Revard pour piqueniquer au foyer de fond. Certains auront fait 20 Km sur une neige très variable en qualité de glisse.

La qualité de la neige est variable pour skier
La qualité de la neige est variable pour skier
La qualité de la neige est variable pour skier
La qualité de la neige est variable pour skier

La qualité de la neige est variable pour skier

Comme quoi le brouillard n'a pas beaucoup d'influence sur les participants

Comme quoi le brouillard n'a pas beaucoup d'influence sur les participants

Avec un GPS, impossible de se perdre

Avec un GPS, impossible de se perdre

Pendant ce temps les petits groupes de raquetteurs s’éparpillaient dans la nature : en direction du Revard, de la Croix du Nivollet, du côté de la Doria, …

Après avoir traversé la plaine, un groupe a vécu un parcours quasi-irréel ! Une fois n’est pas coutume, le monde imaginaire de Narnia s’ouvrait aux adultes !

Seul le passage d’un attelage dans la plaine brumeuse, témoigne d’un rattachement à la réalité ce jour-là.

Ensuite, plus une trace dans la neige, d’un animal quel qu’il soit ! Plus aucun chemin tracé, plus aucune indication marquée sur les troncs d’arbres ! Les branches des arbres courbées par la neige, telles des porches de cathédrales, offraient des passages vers un monde de plus en plus féérique. Les sapins étaient revêtus de robes de dentelles, dignes d’un défilé de haute couture. La brume enveloppait ce décor jusqu’à le rendre plus irréel.

Une aventure originale mais sécurisée grâce au GPS !

A la sortie de ce monde fantastique, par une simple porte végétale, tous étaient enchantés de cette promenade !

Et surprise ! A l’arrivée, le compteur affichait tout de même 7,5 km pour un dénivelé de 232 m !

Pendant ce temps deux autre groupes partiront en direction du Revard et piqueniqueront dans le brouillard sur le parking du Pas de Rebollion à 1436 m d'altitude. Ils auront effectué plus de 11 Km pour un dénivelé positif de 328 m.

 

MF.SR.

 

Parfois il faut faire la trace
Parfois il faut faire la trace
Parfois il faut faire la trace
Parfois il faut faire la trace
Parfois il faut faire la trace
Parfois il faut faire la trace

Parfois il faut faire la trace

Prêt pour attaquer la montée en direction du Revard

Prêt pour attaquer la montée en direction du Revard

On se régale des paysages en sous bois
On se régale des paysages en sous bois
On se régale des paysages en sous bois
On se régale des paysages en sous bois

On se régale des paysages en sous bois

Lire la suite

Autrans plateau de Géve

3 Février 2017 , Rédigé par acsseyssinet Publié dans #Hiver

Le redoux des ces derniers jours ayant mis à mal le manteau neigeux, nous choisissons ce jeudi d’aller à Autrans où il est encore possible de skier sur le plateau  de Géve bien que toutes les pistes ne soient pas accessibles.

Le car fait une première dépose au col de La Croix Perrin pour quelques raquettistes  qui rejoignent Autrans par les crêtes et la forêt. Une deuxième dépose au foyer pour un groupe de marcheurs.

 

C’est  du parking Jean Babois que l’ensemble des raquettistes et des fondeurs partent pour rejoindre le plateau.

Autrans plateau de Géve

Un fort vent du sud et une température positive nous accompagnent. Le ciel est nuageux quelques trouées laissent passer le soleil.

La plupart  des raquettistes ont laissé leurs raquettes dans le car. Certains vont jusqu’à la stèle, d’autres font un circuit dans la forêt avec un arrêt à la salle hors sac pour se restaurer.

Autrans plateau de Géve
Autrans plateau de Géve
Autrans plateau de Géve

Les fondeurs skient sur une véritable neige de printemps, évitant parfois  les plaques de terre et les flaques d’eau. Dans l’ensemble l’entretien des pistes est correct compte tenu des conditions météo. L’essentiel est de pouvoir skier.

Autrans plateau de Géve

Ils ont mangé  rapidement  en plein air  un peu à l’abri du vent. Ils ont fait 21 km avec un arrêt au refuge de Géve.

Autrans plateau de Géve

Tous les participants sont  satisfaits de  cette  journée en montagne.

BMI

Photos BMI.

Lire la suite

CEILLAC 4 jours

28 Janvier 2017 , Rédigé par acsseyssinet Publié dans #Hiver, #Les nuits en refuge

CEILLAC 4 jours

Notre troisième séjour d’hiver nous a emmenés dans le Queyras, où,  dans le terreau des vieilles traditions, le tourisme de montagne s’est associé avec une économie agropastorale, loin de la folie de l’or blanc.

Aux portes de ce Queyras authentique, Ceillac sait surprendre : après 8 kilomètres de route pittoresque en lacets, on accède enfin à un vaste plateau, en lieu et place d’un ancien lac glaciaire.

 Jour 1 samedi 28 janvier

Nous nous installons au centre VVF situé à l’Hochette, qui domine le village. La vue est magnifique.

 

 

CEILLAC 4 jours
CEILLAC 4 jours
CEILLAC 4 jours
CEILLAC 4 jours
CEILLAC 4 jours

L’après-midi est essentiellement consacré à des ballades-découverte :

  • le village pour certains, avec la visite de l’atelier d’un sculpteur sur bois,
  • l’église SainteCécile, classée,  et son petit cimetière, un peu à l’écart des habitations,
  • ou encore une virée dans la vallée du Cristillan ou dans celle du Mélézet.
CEILLAC 4 jours
CEILLAC 4 jours
CEILLAC 4 jours
CEILLAC 4 jours
CEILLAC 4 jours
CEILLAC 4 jours
CEILLAC 4 jours
CEILLAC 4 jours
CEILLAC 4 jours
CEILLAC 4 jours
CEILLAC 4 jours

Jour 2 dimanche 29 janvier

Les choses sérieuses commencent le dimanche, avec le choix de nous rendre sur la commune d’Arvieux, dans la vallée de l’Izoard. Le temps est agréable, et la vue sur le Queyras est sublime !

Tout le monde, en ski de fond, en raquettes, ou à pieds, part du hameau de la Chalp

(1685 m).

CEILLAC 4 jours
CEILLAC 4 jours
CEILLAC 4 jours
CEILLAC 4 jours
CEILLAC 4 jours
CEILLAC 4 jours
CEILLAC 4 jours
CEILLAC 4 jours
CEILLAC 4 jours

En suivant un groupe de raquettistes, on monte, par une piste forestière au milieu de mélèzes centenaires, jusqu’au lac de la Roue (1847 m), pour poursuivre jusqu’aux belvédères naturels, avec une vue plongeante sur Fort-Queyras et Château-Queyras pour le premier, et une autre vue magnifique sur le Pic de Guillestre et les Crêtes d’Assan, pour le second.

Le retour par le GR5 permet de voir des habitations typiques, dans le hameau dit « des Maisons », mais également d’apercevoir des chevreuils, qui viennent se nourrir tout en observant les mouvements.

 

CEILLAC 4 jours
CEILLAC 4 jours
CEILLAC 4 jours
CEILLAC 4 jours

Jour 3 lundi 30 janvier

Le lundi, le choix est vite fait de retourner à Arvieux, les conditions d’enneigement pour le ski de fond étant meilleures que sur Ceillac.

Les autres, piétons ou raquettistes, choisissent également de s’y rendre afin d’emprunter la route enneigée qui traverse la Casse Déserte et mène au Col de l’Izoard : au départ de  Brunissard, un aller-retour avec 550 m de  dénivelé. Cet immense et fin pierrier, percé de multiples aiguilles de cargneule, dévale vers la forêt de mélèzes. Exceptionnel par la sauvagerie de son paysage, le site est classé depuis 1934.

Cependant, un groupe a choisi de rester à Ceillac, pour monter, au Lac Miroir (2246 m) et poursuivre jusqu’au Lac Sainte-Anne (2483 m) par le GR5. De la petite chapelle, la vue sur  la Crête de la Font-Sancte, culminant à 3385 m au-dessus de Ceillac, ne laisse pas indifférent.

Le terrain étant avalancheux, la prudence incite le groupe à redescendre le long d’une piste de ski fermée, jusqu’au Fond de Chaurionde.

 

CEILLAC 4 jours
CEILLAC 4 jours
CEILLAC 4 jours
CEILLAC 4 jours
CEILLAC 4 jours
CEILLAC 4 jours
CEILLAC 4 jours
CEILLAC 4 jours
CEILLAC 4 jours
CEILLAC 4 jours
CEILLAC 4 jours
CEILLAC 4 jours

Jour 4 mardi 31 janvier

Mardi, il reste encore quelques heures pour finir de découvrir le village, avec notamment l’église Saint-Sébastien et son clocher à 6 cloches qui interpelle. De drôles de petits personnages en bois trônent sur les rebords de fenêtres ou les balcons : partir à leur découverte est un jeu auquel plusieurs se prêtent !

CEILLAC 4 jours
CEILLAC 4 jours
CEILLAC 4 jours
CEILLAC 4 jours
CEILLAC 4 jours
CEILLAC 4 jours
CEILLAC 4 jours
CEILLAC 4 jours
CEILLAC 4 jours
CEILLAC 4 jours
CEILLAC 4 jours

Le départ est fixé à 14 heures, après le déjeuner. Avec un peu de regret, il est temps de rentrer à Grenoble !

Malgré le manque de neige à Ceillac, l’accueil chaleureux au centre VVF, la bonne ambiance et les magnifiques paysages ont contribués à la réussite de notre séjour.

SR

CEILLAC 4 jours
Lire la suite

L' ARSELLE

27 Janvier 2017 , Rédigé par acsseyssinet Publié dans #Hiver

La température est relativement douce, ce jeudi 26 janvier au domaine nordique de l'Arselle.

L' ARSELLE
L' ARSELLE

Dans la forêt, la neige, protégée du froid nocturne, est poudreuse et encore légère.

Les  groupes de raquettistes sont partis dans différentes directions.

L' ARSELLE
L' ARSELLE
L' ARSELLE

Le groupe d’Annick, vers le Lac Achard, une classique lorsque l'on va à Chamrousse.

Le groupe de Jean Louis a fait un aller retour jusqu’a  Chamrousse en passant par  la forêt.

Un autre groupe a pris la piste de la Clairière.

Le groupe emmené par Josian a emprunté, au départ de l'Arselle, le chemin d'accès au GR 549 ; A la hauteur de la Baraque de Boulac, le groupe s'est ensuite dirigé, par des chemins dits "de chasseurs", jusqu'à la Combe noire : une descente forte agréable en forêt avec une neige légère !

L' ARSELLE
L' ARSELLE
L' ARSELLE
L' ARSELLE

Dans la forêt de Vaulnaveys, à l'altitude 1252 m, le choix a vite été fait, remontée  avant de faire une pause pique-nique à 1335 m : il faut  bien remonter tout ce qui a été descendu dans la joie et la bonne humeur ! De là, un magnifique chemin creux a conduit le groupe jusqu'au Pré Gaudet : sous un beau soleil les cristaux de neige scintillent, et la vue sur le Recoin ne laisse personne indifférent !

Le groupe  poursuit  la remontée à travers bois jusqu'à la récupération du GR 549 et le retour au parking de l'Arselle.

Soit une belle boucle de 8,5 km, avec un D+ de 400 m.

 

Les  fondeurs ont  trouvés une bonne neige bien glissante.

L' ARSELLE
L' ARSELLE

 Les différents groupes ont empruntés selon  leur condition physique les pistes rouges, du Lièvre, de Brimbelle. La piste noire  de l’Astragale  étant ouverte certains n’ont pas hésité à la faire.

Avant de regagner les cars, un petit arrêt  à la terrasse du  chalet, au soleil, à bien terminé cette agréable journée.

 

SR.BMI.

 

Photos de  Sylvie, Jean Pierre,BMI.

L' ARSELLE
Lire la suite
1 2 3 4 5 > >>