Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
ACS Ski de fond - Randonnées

Articles récents

ASSEMBLEE GENERALE

1 Décembre 2016 , Rédigé par acsseyssinet Publié dans #Informations & Actualités

ASSEMBLEE  GENERALE
ASSEMBLEE  GENERALE

L’assemblée générale s’est déroulée dans la salle Vauban à Seyssinet,  le vendredi 18 novembre 2016

Les adhérents sont venus nombreux encore cette année, ainsi  que les élus qui ont répondu à notre invitation.  Mrs. Jean Paul Gaudet, président de l’OMSA, Marcel Repellin, maire de Seyssinet,  Guillaume Lissy, conseiller départemental, Yves Monin, directeur de cabinet du maire. Robert Occhino, adjoint aux sports excusé.

Le quorum  étant  atteint : 144 présents dont 23 représentés l’assemblée générale peut délibérer.

 Le président de séance Bernard Michel donne la parole à la présidente, Madeleine Maury, qui remercie vivement les adhérents et  les élus.

Une pensée pour Benoit Penucci qui nous a quittés cet été, et également  pour les adhérents qui ont été frappés par le deuil d’un proche en 2016.

Rapport Moral et sportif de la saison hiver et été 2016

L’ hiver  2016, à cause du manque de neige sur tous les massifs le choix des stations fût très difficile …cela a provoqué une légère baisse de fréquentation.

 La journée « bugnes » aux Margeriaz était très réussie.

Fin mars le repas ski c’est fait au  lac du Bourget, avec visites et quelques randos à cause du manque de neige.

La saison été 2016 a été  satisfaisante avec une bonne météo, sauf pour une sortie qu’il a fallu reporter.

Les séjours hiver et été dans le Jura et à Réallon ont obtenus un franc succès,

La présidente nous fait part des projets pour l’année 2017:

  • séjour hiver, 4 jours/3 nuits à Ceillac, du samedi 28 janvier au mardi 31 janvier
  • séjour été,    4 jours/3 nuits aux Contamines- Montjoie,  du samedi 1er au mardi 4 juillet

 

Elle remercie tous les membres du bureau, qui bénévolement assument leur responsabilité respective, avec  beaucoup de sérieux et de compétence.

 Elle rappelle l’importance du blog de l’ACS  ski de fond, qui permet à tous, de suivre l’activité du club. C’est Bernard Michel qui en assure la mise à jour, avec l’aide efficace de Sylvie Rekeb et de Michel Faure.

Approbation du rapport moral et sportif à l’unanimité par l’ensemble des participants à l’assemblée

Michèle Grisolano présente le compte rendu détallé, avec diaporama de toutes les sorties effectuées cet hiver et cet été.

Nous avons du nous adapter à la météo capricieuse pour notre séjour hiver dans le Jura. Le bus sur place nous a permis d’effectuer des escapades avec et sans neige. Bonne ambiance, bon hébergement.

Un grand merci à la commission randos qui nous a concocté cette année encore un beau programme d’été, très apprécié par l’ensemble des participants.

Sylvie Rekeb présente le compte rendu détaillé, du séjour à Réallon du 25 juin au 28 juin 2016, avec diaporama. La météo et l’ambiance étaient avec nous. Henri Milisi avait préparé les randos  appréciées par tous et toutes.

Josian Kien , le trésorier,  présente le rapport Financier

Excellente présentation du trésorier, qui a effectué tout au long de l’année une bonne gestion de la trésorerie de l’association.

Le rapport financier est approuvé à l’unanimité

Renouvellement du bureau

4 membres sortants, 3 se représentent, à savoir.

-  Michèle Grisolano – Josian Kien – Jean Pierre Duckit

Nicole Mistral ne renouvelant  pas son mandat,  Andrée Rey accepte de travailler avec le bureau à titre d’essai, comme secrétaire.

Les 3 membres sortant sont réélus à l’unanimité

 

Questions diverses

Intervention de Henri Milési et de Claude Barret, sur la sélection  des participants au séjour de Réallon, Josian Kien et Michel Liabeuf apportent des explications.

Les personnalités invitées ont adressé leurs félicitations aux adhérents pour leur présence à l’assemblée générale et pour leur forte participation aux activités du club. Félicitations également aux membres du bureau pour le bon travail effectué par chacun,  qui contribue au bon fonctionnement de l’association.

 Avant de se diriger vers le buffet,  le président de séance, Bernard Michel, clôture la séance.

 

Voir les commentaires

Challes-les-Eaux

21 Octobre 2016 , Rédigé par acsseyssinet Publié dans #Randonnées

Après avoir été reportée  d’une semaine, notre dernière randonnée de la saison se situe dans le massif des Bauges. Les trois groupes partent de Chaffat 289m à côté de Challes-les-Eaux.

Challes-les-Eaux
Challes-les-Eaux

Cette  belle journée d’automne  nous offre un paysage de mille couleurs, plus belles les unes que les autres. La température est idéale.

Challes-les-Eaux
Challes-les-Eaux

Le groupe vert et le groupe bleu clair dans un cadre champêtre partent pour la Motte Castrale  812m. Ils passent par la gorge Camelot, la ferme de Bellevarde, puis au retour ils empruntent le sentier découvert.

 Ils ont fait un AR. de 10km pour un D+ de 580m

Challes-les-Eaux
Challes-les-Eaux
Challes-les-Eaux
Challes-les-Eaux

Le groupe bleu foncés, en super forme,  part pour effectuer le parcours du groupe rouge. Les deux groupes montent à la chapelle Mont Saint Michel 895m.

Challes-les-Eaux
Challes-les-Eaux

Après avoir laissé  rapidement un chemin partiellement goudronné. Le sentier  s’engage dans les bois recouvert de feuilles au milieu des buis. La pente se fait plus raide, ils passent la gorge de Camelot, encombrée de rochers tapisses de mousse, puis passent la ferme de Bellevarde.

Challes-les-Eaux

Ils débouchent sur la pelouse du belvédère, au passage ils découvrent les vestiges de l’ancienne chapelle avant d’atteindre l'éperon rocheux ou est érigée la chapelle Saint Michel.

Challes-les-Eaux
Challes-les-Eaux
Challes-les-Eaux

Un magnifique point de vue s’offre à nous sur les sommets de la Chartreuse de Belledonne et de la combe de Savoie. Profitant du panorama et du soleil nous effectuons notre pause pique-nique.

Challes-les-Eaux
Challes-les-Eaux
Challes-les-Eaux
Challes-les-Eaux

La descente est agréable dans ce décor automnal, nous remontons un peu pour passer par la Motte Castrale « la Bognette » 812m avant de rejoindre Challes-les-Eaux.

Le groupe rouge et le groupe bleu foncé ont fait 13,5 km pour D+ de 745m.

Cette randonnée découverte a été très appréciée par tous les participants, clôturant une belle saison bien remplie.     

BMI.

 

Surplombant Challes Les Eaux ce fut le révérend Bassat, curé de Curienne, qui eu l'initiative de construire la Chapelle du Mont St-Michel.

Pour pouvoir la réaliser, il fut aidé par de nombreux souscripteurs et les pères Chartreux. Elle fut inaugurée en 1879.


Une motte castrale est un type particulier de fortifications de terre  qui a connu une large diffusion au Moyen Âge. Elle est composée d'un rehaussement important de terre rapportée de forme circulaire, le tertre. La plupart du temps le tertre était entouré d'un fossé, le sommet étant occupé par une forte palissade. Un fortin de bois y était aménagé avec une tour de guet analogue à un donjon. La motte est considérée comme un château fort primitif.

Challes-les-Eaux
Voir les commentaires

Tréminis

7 Octobre 2016 , Rédigé par acsseyssinet Publié dans #Randonnées

Jeudi 6 octobre, pour notre pénultième randonnée, tous les groupes partent  du hameau de Serre 984m commune de Tréminis dans le Triéve.

Tréminis

La fraîcheur nous surprend, c’est une journée automnale  qui nous attend. Nous nous préparons rapidement afin de nous réchauffer. Au début les trois groupes empruntent un large chemin qui s’élève régulièrement  bordé de champs agricoles.

Tréminis
Tréminis

Le groupe vert se dirige, dans un décor champêtre,  au col de Georges 1250m en passant par  le Radier.   

Il on fait un AR. de 7 km pour un D+ de 320m.

Les deux groupes bleus sont partis en direction du Col du Dévès à 1364m, monter au Col de la Croix est une « classique » du Triéve.

 

Tréminis
Tréminis

 Le chemin en forêt ne présente aucune difficulté après un passage dans le cours d’eau à sec une dernière petite partie en lacets un peu plus abrupte. Ensuite,  une montée douce et régulière permet d’admirer les couleurs contrastantes et automnales des pelouses d’alpage et de la roche.

Tréminis
Tréminis

Un troupeau de moutons redescend  après l’estive, signe que l’hiver sera bientôt là.

Tréminis

A l’approche du Col de la Croix 1497m, porte d’entrée des alpages de Tréminis, la vue sur le Grand Ferrand, tout proche, et sur la Tête du Lauzon, est impressionnante.

Tréminis

Le groupe bleu foncé a poursuivi sa marche, par le Sentier de   la Résistance, jusqu’à la Croix, qui domine à 1660 m. A l’heure du pique-nique, les deux groupes se sont retrouvés à l’alpage du Col de la Croix, avec sa magnifique vue dégagée sur le Trièves et le secteur de la Jarjatte.  Un troupeau de vaches en contrebas donne une ambiance d’alpage.

le Grand Ferrand et la Tête du Lauzon
le Grand Ferrand et la Tête du Lauzon

le Grand Ferrand et la Tête du Lauzon

 Pour ne pas reprendre la partie un peu raide vers le Col du Dévès, le retour s’est fait par un autre itinéraire,sur un large chemin forestier.

Les bleus clairs ont fait environ 14,450 km pour un D+ de 672m.

 Les bleus foncés qui sont montés jusqu’à la Croix, ont fait environ 15,950 km pour un D+ de 835m

Le groupe rouges après un agréable chemin en sous bois arrive à Charbonneyre 1280m.

Tréminis
Tréminis

Le cheminement change complètement en  passant  le ruisseau du Rapidet, le  sentier devient  étroit et pentu remonte le long du ravin. Quelques marches taillées dans le rocher facilitent un  passage délicat. Un arrêt, dans les près sous la Casse du Ferrand à 1680m.

Tréminis
Tréminis

Le groupe s’élance dans l’impressionnant pierrier qui  monte,  par de grands lacets bien tracés, pour rejoindre la grotte de la Fétoure nichée à 2001m.but de la randonnée.

Tréminis
Tréminis
Tréminis

Equipés de nos lampes nous partons à sa découverte.

la grotte de la Fétoure à 2001m
la grotte de la Fétoure à 2001m
la grotte de la Fétoure à 2001m
la grotte de la Fétoure à 2001m

la grotte de la Fétoure à 2001m

 Après  c’est la pause pique nique au pied du Grand Ferrand avec  vu sur le Triève, le Vercors est la vallée de l’Ebron.

Tréminis
Tréminis
Tréminis

 Le retour se fait avec une variante.

Le groupe rouge a fait environ 13.5 km pour un D+de 1084m

Pour tous c’est une randonnée agréable sans grandes difficultés. 

SR.BMI.

Tréminis
Voir les commentaires

Séjour Hiver 2017

5 Octobre 2016 , Rédigé par acsseyssinet Publié dans #Informations & Actualités

Ne pas oublier de s'inscrire en remplissant le bas du formulaire imprimable après l'avoir "enregistré sous" à partir d'un clic droit sur l'image.

Ne pas oublier de s'inscrire en remplissant le bas du formulaire imprimable après l'avoir "enregistré sous" à partir d'un clic droit sur l'image.

Voir les commentaires

Mont de Lans

23 Septembre 2016 , Rédigé par acsseyssinet Publié dans #Randonnées

Mont de Lans

En ce premier jour d’automne ensoleillé, seul les premiers colchiques annoncent la fin de l’été.

Sacs à dos et bâtons prêts,

Mont de Lans

les randonneurs de l’ACS partent avec enthousiasme du hameau de Bons 1300m situé sur la commune de Mont de Lans.

Mont de Lans
Mont de Lans
Mont de Lans

Touts les groupes empruntent le même parcours jusqu' au lieu dit « Chalmette » 1710m. Un large chemin s’élève en douceur tantôt en sous bois,

Mont de Lans

tantôt en partie herbeuse nous laissant apercevoir déjà un joli décor.

Mont de Lans
Le massif des Rousses

Le massif des Rousses

Un arrêt à la table d’orientation s’impose,

Le Taillefer et le Pic d'Ornon

Le Taillefer et le Pic d'Ornon

puis nous passons à la Molière.

Le groupe des verts s’arrête à la bergerie à 1710m

Ils ont fait un AR de 8 km pour un D+ de 425m.

Les groupes Bleus

Mont de Lans

après la Bergerie continuent leur circuit, en passant par Pétaurel, La Faurie, les Travers. Ils en profitent pour visiter ce hameau et font une pause rafraîchissante prés du lavoir.

Mont de Lans

Ils ont fait un circuit de 13km 500 pour un D+615M.

Le groupe rouge à Chalmette, laissent le GR., pour prendre le sentier à gauche en direction de Pied Moutet 2339m. bût de la randonnée.

Mont de Lans

La montée est toujours agréable jusqu' au col de Mais 2058m. vallon Herbeux qui domine la station des 2 Alpes.

Mont de Lans
Mont de Lans

Nous faisons une pause avant la dernière difficulté. Pied Moutet nous domine.

Mont de Lans
Mont de Lans

Un panneau annonce « Passage Délicat ».

Mont de Lans

Le relief change, la pente est raide.

Mont de Lans

Nous arrivons à une succession de passages aériens et vertigineux. Après avoir franchi un couloir, l’itinéraire passe par une dalle inclinée sécurisée par un câble.

Mont de Lans

Deux autres passages câblés nous permettent d’atteindre le sommet.

Mont de Lans
Mont de Lans
Mont de Lans

Après un tel effort, la récompense est la qui nous attend : une vue à 360° vraiment impressionnante, La Roche de la Muzelle, l’Aiguille de Venosc , le lac de Lauvitel, la vallée de Bourg d’Oisans etc est au loin le Mont Blanc.

Mont de Lans
Mont de Lans
Mont de Lans
Mont de Lans
Mont de Lans
Mont de Lans
Mont de Lans
Mont de Lans

Nous profitons de ce magnifique panorama pour notre pause pique nique.

La descente s’effectue par le même itinéraire tout en restant vigilant, particulièrement aux passages des câbles.

Mont de Lans
Mont de Lans
Mont de Lans
Mont de Lans
Mont de Lans
Mont de Lans

Un dernier arrêt au bassin de la Bergerie pour se rafraîchir.

Mont de Lans

Le groupe des rouges a fait 16 km pour un D+de 1075m

Encore une magnifique journée et une randonnée très appréciée.

BMI.


Mont de Lans
Voir les commentaires

Saint Honoré

9 Septembre 2016 , Rédigé par acsseyssinet Publié dans #Randonnées

Saint Honoré

Nous nous rendons en Matheysine, le Départ de la randonnée pour les trois groupes se fait de la station de Saint Honoré 1500.

La météo nous annonce une belle journée. C’est le grand bleu, la température est idéale en ce début de matinée.

Le groupe des verts part pour un circuit de 10 km pour un D+ de 600m.

Saint Honoré

Le groupe passe par le lac Charlet 1921m, le col de l’Oullière 2024m et retour par la Cabane des Cloutons.

Une partie du groupe s’arrête au lac, profite du calme à l’ombre du Tabor.

Saint Honoré

Ils ont fait 7 km pour un D+ de 430m.

Les groupes des bleus clairs et des bleus foncés partent pour un circuit de 15 km pour un D+ de 818m et un D- de796m.

Saint Honoré
Saint Honoré

Le sentier est agréable avec la vue sur les lacs de Laffrey et les montagnes.

Saint Honoré

Ils passent le lac Charlet continuent pour atteindre le sommet du Grand Serre 2141m qui offre un beau panorama : Vercors, Chartreuse, Belledonne, Taillefer, Armet, Tabor...le retour se fait par le col du Parché, la Cabane des Cloutons, la Croix de Gouret.Ils terminent par un passage en forêt et traversent le torrent de la Jonche, puis ils empruntent une large piste qui les ramène à Saint Honoré.

Le groupe des rouges part pour une traversée de Saint Honoré au col de Malissol.

Le sentier s’élève régulièrement. Après un court passage dans les bois il en ressort en remontant à flanc de montagne. Le Pérollier 2183m, pyramide herbeuse se dresse devant nous.

Le Pérollier
Le Pérollier

Le Pérollier

Le sentier bien indiqué par de nombreux cairns passe dans la rocaille, zigzague, dans de gros rochers.

Saint Honoré

Après ce passage la pente s’adoucit un peu pour arriver au sommet du Tabor 2389m.

Saint Honoré
Saint Honoré
Saint Honoré

La vue à 360 degrés est magnifique sur les falaises du Vercors, les lacs de Laffrey, la Chartreuse, le Pérollier, Belledonne au loin dans la brume, les aiguilles d’Arves, le Taillefer, etc.

Saint Honoré
Saint Honoré
Saint Honoré
Saint Honoré
Saint Honoré

Après cette pause panoramique, une courte descente, par le sentier le long de la crête, avec vue sur le Tabor sous un angle plus impressionnant.

Saint Honoré
le Tabor

le Tabor

Le pique nique nous permet de nous reposer pendant une petite heure. Nous remontons pour atteindre le pic de Nantes 2214m

Saint Honoré
Saint Honoré

puis c’est la longue descente qui nous conduit au col de Malissol 1169m au le car nous reprend.

Saint Honoré
Saint Honoré

Le groupe des Rouges a fait 11km 400 pour un D+ de 960m et un D- de 1221m

Comment ne pas être satisfait avec d’aussi bonnes conditions : météo et paysages magnifiques.

BMI.

Saint Honoré
Saint Honoré
Voir les commentaires

Saint Guérin

19 Août 2016 , Rédigé par acsseyssinet Publié dans #Randonnées

Saint Guérin

C’est sous un ciel gris que nous démarrons la randonnée. La température est agréable. Le départ se fait du barrage à voûte de Saint Guérin dans le Beaufortain (Savoie)

Saint Guérin

près de la station de sports d'hiver d'Arêches-Beaufort à 1 512 m d'altitude.

Mis en service en 1961 il contribue avec le barrage de la Gittaz au remplissage du barrage de Roselend et compose ainsi le vaste ensemble hydroélectrique du Beaufortain.

Le temps d’admirer le paysage et les trois groupes partent d’un bon pas en direction de la passerelle himalayenne pour franchir un bras du lac.

Saint Guérin
Saint Guérin

Ils empruntent tous le même parcours jusqu'’au col de Louze 2119 m. Le sentier s’élève progressivement, seul le grondement de nombreux torrents et ruisseaux vient troubler le silence.

Saint Guérin

La pluie fait son apparition nous oblige à sortir les ponchos.

Saint Guérin

La brume qui nous cache le sommet du Grand Mont 2686 m, contraint le groupe des rouges, après concertation, à modifier la randonnée. Nous décidons de pousser jusqu' au premier lac de la tempête ou nous rencontrons un impressionnant troupeau de chèvres et de moutons.

Saint Guérin
Saint Guérin

Retour au col de la Louze (col qui évoque les pierres schisteuses ou lauzes utilisées pour les toits, que l’on trouve sur l’alpage de la Louze). Le sentier devient pentu, difficile dans des passages rocheux.

Saint Guérin

La pluie se transforme en bruine puis cesse. La pause casse croûte est brève. Nous reprenons le sentier, qui nous conduit au col de la Forclaz 2350m avec un passage dans un univers minéral sauvage.

Saint Guérin
Saint Guérin

La première partie de la descente se fait tranquillement au milieu des alpages. Le temps se lève quelques trouées de ciel laisse filtrer de timides rayons de soleil. Nous apercevons le sommet du Grand mont 2686m que nous aurions du gravir.

Saint Guérin

Après le passage aux chalets des Rognoux, la descente en forêt est plus délicate.

Le groupe des rouges a fait un circuit de 15 km pour un D+ de 972m.

Les groupes des bleus foncés et bleus clairs font un AR. de 12 km pour un D+ de 830m.

Saint Guérin
Saint Guérin
Saint Guérin
Saint Guérin

Après avoir passés le col de la Louze, ils poursuivent le sentier qui se faufile au milieu des éboulis puis entre de gros rochers très escarpés

Saint Guérin

pour se diriger vers le premier lac de la tempête 2131m. , que l’on découvre au dernier moment

Saint Guérin

dans un cadre sauvage au pied de la face imposante du Grand Mont. Le retour se fait par le même itinéraire.

Un arrêt à la fromagerie de Beaufort s’impose histoire de regagner les calories perdues !!!

BMI.

Gentianes Pourpres

Gentianes Pourpres

Voir les commentaires

Prudence avec les Patous en montagne

18 Août 2016 , Rédigé par acsseyssinet Publié dans #Informations & Actualités

Il faut être prudent en montagne avec les Patous que l'on rencontre de plus en plus souvent. Les liens ci-après expliquent ce qu'il faut faire en cas de rencontre. https://youtu.be/fyGQKkADu-o

http://france3-regions.francetvinfo.fr/alpes/isere/une-femme-attaquee-par-un-patou-chichilianne-en-isere-1065451.html

Que faire si on rencontre un Patou ?

Si vous voyez un patou, la plupart du temps il vous a déjà repéré ou senti. Voici quelques règles à respecter s’il vient à votre rencontre :

  • Ne paniquez pas. Les chiens ressentent votre peur et s’en méfient énormément.
  • Ne les surprenez pas. Les chiens peuvent avoir de mauvais réflexes de défense.
  • Restez calme et faites des mouvements lents et non agressifs. Ne courrez pas, ne criez pas, n’agitez pas vos bras, ne lui jetez pas d’objets, ne le menacez pas avec vos bâtons, etc… La plupart du temps, il vient uniquement vous identifier.
  • Parlez-lui calmement pour le mettre en confiance quand il s’approche de vous. Cela vous donne également une contenance si vous avez peur.
  • Si le chien se montre amical, ne le caressez pas, ne le prenez pas en photo et ne lui donnez pas à manger – il pourrait mal interpréter vos intentions.
  • Si le chien essaye de vous intimider – cela veut dire qu’il vous considère comme une menace –éloignez-vous lentement et calmement du troupeau.
  • Ne forcez pas le passage, vous risquez de passer pour une menace – bien que souvent il vous en passera l’envie.
  • Contournez le troupeau de votre mieux.
  • Si le chien vous suit, ignorez-le. Ces chiens peuvent vous suivre jusqu’à ce qu’il vous considère assez loin du troupeau
  • Si vous êtes avec vos enfants, tenez-les à l’écart car ces chiens ressemblent énormément à la peluche de leurs rêves.
  • Si vous êtes avec votre chien de compagnie, tenez-le en laisse et laisser le chien de protection s’en approcher pour qu’ils se sentent et fassent connaissance.

 

Encore une bonne documentation à avoir à l’esprit : http://www.pastoralepyreneenne.fr/files/3.6_Lettre_n2_PP_page_5.pdf

Voir les commentaires

La TOURNETTE

29 Juillet 2016 , Rédigé par acsseyssinet Publié dans #Randonnées

Aujourd’hui 28 juillet le départ de notre randonnée se fait, pour les 3 groupes, du col de la Forclaz 1150m

La TOURNETTE

magnifique belvédère qui domine le lac d’Annecy.

La TOURNETTE

Col très prisé par les adeptes de vol libre (deltaplane, parapente)

La TOURNETTE

et des cyclotouristes. La météo annoncée devrait être radieuse, il y a bien quelques cumulus qui accrochent les sommets, mais la température est agréable.

Nous empruntons le GRP, le sentier s’élève régulièrement dans une forêt de sapins, nous passons le col de la Rochette, le collé des Charmes,

La TOURNETTE

puis un passage sécurisé avant d’arriver en vue du chalet de l’Aulp 1426m situé au cœur de l’alpage. L’ambiance montagnarde est accentuée par le tintement des clarines.

La TOURNETTE
La TOURNETTE
La TOURNETTE

Pour le groupe des rouges les choses sérieuses commencent. Le sentier démarre à droite du chalet offrant déjà une belle vue sur l’imposante Tournette que l’on va gravir.

la Tournette

la Tournette

La montée est tout de suite abrupte jusqu’au refuge. Le paysage est déjà magnifique ; le lac d’Annecy se découvre sur toute sa longueur et laisse entrevoir les cimes de la Savoie.

La TOURNETTE

Après un cheminement dans de gros blocs de rochers, le sentier devient très raide il nous conduit à un col, dénommé le Fauteuil,

La TOURNETTE

Quatre passages de câbles et de chaînes

La TOURNETTE
La TOURNETTE

nous aident et nous sécurisent dans ses parties aériennes et particulièrement difficiles puis on débouche sur un ressaut, au pied de la cheminée d’arrivée équipée de deux échelles métalliques qui amènent au sommet de la Tournette 2351m. Hélas une brume nous cache le panorama

La TOURNETTE

nous oblige à redescendre plus bas à l’abri pour nous restaurer rapidement. La descente très longue, raide, rendue instable par des passages pierreux se fait lentement.

La TOURNETTE
La TOURNETTE

La rencontre avec des bouquetins qui nous observent d’un air supérieur mais ils se laissent photographier.

La TOURNETTE

La chaleur devenant pesante, accentue la fatigue. Un passage sur la crête avant de basculer dans la vallée. Un parterre de fleurs multicolores s’offre à nous tel un feu d’artifice.

La TOURNETTE
La TOURNETTE

Nous arrivons à Montmin 1050m, charmant village et station de ski, ou nous attend le car.

Le groupe rouge a fait 14 km pour un D+ de 1325m et un D- de 1400m

Le groupe des bleus foncés

La TOURNETTE

emprunte la première partie du parcours du groupe des rouges

La TOURNETTE
La TOURNETTE

il oblique en direction d’un replat qui conduit à l’ancien chalet du Casset, puis c’est une traversée douce de l’alpage jusqu’au refuge de la Tournette, construit au bord de la falaise offrant une vue plongeante sur le lac.

La TOURNETTE
La TOURNETTE

La descente se fait par le même itinéraire, elle est difficile en raison des cailloux qui roulent sous nos pas. Après le chalet de l’Aulp nous prenons le sentier carrossable qui nous conduit à Montmin.

Le groupe bleu foncé a fait 12 km pour un D+ de 750m et un D- de 825m

Le groupe des bleus clairs après avoir laissé le chalet de l’Aulp passe par les chalets des Nantes, le col de l’Aulp pour redescendre à Montmin.

Montmin

Montmin

Le groupe bleu clair a fait 10,85 km pour un D+ de 538m et un D-616m

La montée à la Tournette est une randonnée magnifique, technique très physique, mais inoubliable.

SR.BMI.

La TOURNETTE
La TOURNETTE
Voir les commentaires

La Grande Chartreuse

8 Juillet 2016 , Rédigé par acsseyssinet Publié dans #Randonnées

La Grande Chartreuse
La Grande Chartreuse

Ce jeudi c’est en Chartreuse que nous nous rendons.

Une belle journée s’annonce le soleil est au rendez-vous, seuls quelques nuages traversent le ciel. Les trois groupent partent de différents lieux.

La dépose du groupe des bleus clairs se fait en premier à la Ruchère 1150m. La fraîcheur matinale les surprend. La montée se fait par un sentier agréable dans la forêt, qui débouche au Col de la Ruchère.

La Grande Chartreuse
La Grande Chartreuse
La Grande Chartreuse

. A partir de cette vaste prairie d’alpage l’itinéraire monte au Pas du Loup. Le passage délicat du Pas du Loup a cependant impressionné une partie du groupe, qui préfère redescendre dans la pairie. Pour ceux qui continuent, il leur reste à traverser le pierrier puis à gravir une pente herbeuse jusqu’au col de Léchaud, ensuite monter à la croix du Petit Som 1772m.

La Grande Chartreuse

d’ou ils découvrent un magnifique panorama.

La deuxième dépose du groupe des bleus foncés se fait au lieu dit Le Habert 1120m.

La Grande Chartreuse

pour eux la randonnée commence par une rude montée en forêt

La Grande Chartreuse

pour déboucher dans les alpages au Col de Léchau, se poursuit par l’ascension de la pente herbeuse en direction de la Croix du Petit Som.

La Grande Chartreuse

Au sommet ils se livrent à la contemplation du superbe environnement qui les entoure, une vue à 360 ° et une plongée en bas, vers le Monastère de la Grande Chartreuse.

La Grande Chartreuse
La Grande Chartreuse

La vue est belle. Comme il est encore tôt pour amorcer la descente, le groupe se dirige en direction de la Barre des Roches Rousses, vers le Col de Bovinant, tout simplement pour admirer sous un autre angle, le décor montagneux.

Puis c’est la descente par un petit sentier qui les conduit vers un pierrier juste avant de franchir le Pas du Loup.

La Grande Chartreuse

Le passage, jugé difficile en montée par les bleus clairs, est un peu impressionnant certes, mais se laisse appréhender en descente avec un peu de vigilance.

La Grande Chartreuse

Ensuite, c’est une descente tranquille dans la prairie jusqu’au Col de la Ruchère. Ils retrouvent les bleus clairs ceux qui sont restés à l’ombre des arbres.

La Grande Chartreuse

Le retour au parking du foyer de ski de fond est une promenade agréable sur un sentier forestier.

Une fois n’est pas coutume le groupe des rouges est le dernier à s’élancer du col du Cucheron 1150m. pour une traversée qui les conduiront à la Ruchère.

La première partie de la montée se fait par un sentier agréable qui monte progressivement dans une forêt de feuillus de sapins et de fougères.

La Grande Chartreuse

Passé le col des Aures la pente devient raide, nous longeons la falaise

La Grande Chartreuse
La Grande Chartreuse

avant d’emprunter un passage difficile sécurisé par un câble. Un bref arrêt pour souffler dans une zone herbeuse,

La Grande Chartreuse

puis c’est l’arrivée au sommet du Grand Som 2026m. matérialisé par une croix.

La Grande Chartreuse

La vue nous laisse sans voix devant un tel panorama.

La Grande Chartreuse

.La pause pique-nique se fait dans ce magnifique décor ou quelques chocards viennent quémander un peu de nourriture.

La Grande Chartreuse
La Grande Chartreuse

La descente est rendue lente à cause d’un passage escarpé dans un dédale de rochers et un sentier trés caillouteux

La Grande Chartreuse
La Grande Chartreuse

jusqu'’a col de Bovinant puis devient agréable à travers la prairie et la forêt.

Le groupe des bleus clairs à fait environ 10km pour un D+ de 600m.

Le Groupe des bleus foncés à fait 8,2 km pour un D+ de 650m.

Le groupe des rouges à fait 12 km. Pour un D+ 980m.

Les randonneurs bien que fatigués sont satisfaits de cette belle journée une randonnée agréable dans un environnement varié (forêt puis alpage) et au sommet, soit du Petit ou du Grand Som, on découvre un beau panorama du massif de la Chartreuse : Outheran, Epine, Granier, Pinet, Lances de Malissard, Dent de Crolles, Chamechaude, Pinéa, Charmant Som, Grande Sure,

La Grande Chartreuse
La Grande Chartreuse
La Grande Chartreuse

au loin, on distingue les montagnes jusqu’au sud du Vercors le Mont-Aiguille est bien visible. En se tournant, le Granier s’offre à nos yeux, ainsi que le Mont-Blanc, et tout au fond on aperçoit le Lac du Bourget.

La Grande Chartreuse
La Grande Chartreuse
Voir les commentaires

REALLON

28 Juin 2016 , Rédigé par acsseyssinet Publié dans #Randonnées

Cette année l’ACS a été contrainte de refuser des participants au séjour 2016. Qu’est-ce qui nous attire tant ?

Est-ce le vif succès remporté lors du séjour précédent ?

Est-ce le climat de la région PACA ?

Est-ce le changement de décor, pour nous, Dauphinois habitués à nos montagnes du Vercors, de la Chartreuse et de Belledonne ?

Espérons que pour 2017 nous pourrons satisfaire toutes les demandes.

C’est cinquante cinq randonneurs

REALLON

qui se sont retrouvés 4 jours en étoile du Samedi 25 juin au mardi 28 juin 2016. Dans le département des Hautes-Alpes à Réallon petit village situé à 1410 mètres d’altitude à la porte d’entrée méridionale du Parc national des Ecrins. La commune s’étend sur 71,4 km2 et compte 253 habitants. Le village se présente comme un bourg autour de l’église avec ses maisons et ses ruelles qui s’agrippent à la pente. La commune se compose également de plusieurs hameaux traditionnels et d’une station de ski.

SAMEDI 25 JUIN :

A 1500 mètres d’altitude, nous avions rendez-vous à 16h45 tout au bout de la route au hameau des Gourniers,remarquable pour ses hêtres, essence assez rare dans cette partie du département.

hameau des Gourniers

hameau des Gourniers

Mais avant, comment ne pas faire une halte au bord du plus grand lac artificiel d’Europe ! Un lac, aux eaux turquoise, qui a changé le paysage et l’économie de la région ! Un plan d’eau qui atteint 20 kms sur 3 dans ses plus grandes dimensions, comme protégé par le Grand Morgon. La petite chapelle Saint-Michel sur son îlot,

 le  Grand Morgon. La petite chapelle Saint-Michel sur son îlot,

le Grand Morgon. La petite chapelle Saint-Michel sur son îlot,

sanctuaire, symbole de la vie d’avant l’enfouissement de la vallée par les eaux, est l’emblème du lac de Serre-Ponçon.

Mais revenons à notre point de rendez-vous : Le hameau des Gourniers, ce hameau austère du bout du monde, où, en 1923, Emilie Carle fut institutrice en remplacement pour quelques jours elle n’y restera en fait que trois jours, car il lui fallut se rendre à l’évidence : l’instruction des enfants n’était pas la priorité pour leurs familles qui avaient surtout besoin de main d’œuvre pour les travaux agricoles !

Aujourd’hui, les Gourniers ont bien changé. Ce hameau pittoresque, est le point de départ de nombreuses randonnées pédestres en moyenne montagne. Brigitte et Christian nous accueillent au Gîte des Trois Cols,

Gîte des Trois Cols,

Gîte des Trois Cols,

à l’origine, simple lieu d’étape pour les randonneurs, ce gîte est devenu une destination de séjour pour les amoureux de la montagne et de la nature. Cependant, la capacité d’accueil étant limitée, quelques personnes du groupe ont été logées dans d’autres gîtes.

Après avoir pris possession de nos chambres, Henri Milesi nous réuni pour nous donner les consignes du bon déroulement du séjour.

REALLON
REALLON

Brigitte et Christian nous offrent un apéritif d’accueil, préparé à partir de leurs récoltes.

REALLON

DIMANCHE 26 JUIN :

Il est 5 heures, le coq chante ! Le hameau est encore endormi.

A 7 heures, nous nous retrouvons dans la salle de séjour pour le petit déjeuner.

REALLON

Le départ en voitures est fixé à 8 heures : nous descendons jusqu’au lac et traversons le pont de Savines pour emprunter la route départementale qui monte à l’Abbaye de Boscondon. C’est une piste forestière qui nous amène au parking du Grand Clot, départ de nos randonnées. Tous les groupes empruntent le sentier qui grimpe dans la forêt de mélèzes

REALLON
REALLON
REALLON

Le chemin les mène ensuite au Cirque de Morgon ils passent prés de cabanes de bergers.

 Cirque de Morgon

Cirque de Morgon

Le groupe vert ira jusqu’au lac de Morgon (1915 m)

 lac de Morgon (1915 m)

lac de Morgon (1915 m)

Le groupe bleu clair montera au Pic du Morgon (2294 m) et redescendra par le même chemin,

REALLON

Le groupe bleu foncé choisira finalement de prendre le début de l’itinéraire du groupe rouge, au sommet du Pic du Morgon, le chemin continue par une crête en direction de la Tête de la Vieille, avec un sentier qui bifurque et redescend jusqu’au lac de Morgon.

REALLON

Quant aux « vingt rouges sur les coteaux du Morgon » ( Ne pas confondre!!)

« vingt rouges sur les coteaux du Morgon »

« vingt rouges sur les coteaux du Morgon »

après un passage aérien dans les rochers

 sur la crête en direction de la Tête de la Vieille,
 sur la crête en direction de la Tête de la Vieille,
 sur la crête en direction de la Tête de la Vieille,

sur la crête en direction de la Tête de la Vieille,

s’arrêtent au bord du lac pour pique niquer, puis font une boucle supplémentaire en kilomètres et en dénivelés Le sentier les conduits au pied du lieu dit la pyramide, imposant rocher

 la pyramide,  imposant rocher

la pyramide, imposant rocher

et une succession de montées et de descentes éprouvent le moral, une dernière côte très raide et c’est la descente jusqu’au parking.

  • Le groupe des verts a fait 4km pour un D+ de 328m
  • Le groupe des bleus foncés a fait 8km pour un D+ de 698m
  • Le groupe des rouges a fait environ15 km pour un D+ supérieur à 1400m
REALLON

LUNDI 27 JUIN :

Le coq chante toujours à 5 heures ! Il fait frais, mais le soleil ne tardera pas à réchauffer les plus frileux.

Henri et Elisabeth nous ont proposés, la veille, un changement pour le programme de la journée en effet, il serait dommage de ne pas aller profiter du paysage magnifique au Col puis les crêtes de la Gardette !

Nous partons tous à pieds du gîte en direction col. Le sentier s’enfonce doucement dans la forêt, traverse les mélèzes,

REALLON

puis continue dans les alpages, encadrés de montagnes spectaculaires.

REALLON

Le contraste entre cette minéralité abrupte et la douceur verdoyante des prés est saisissant, le ciel d’un bleu profond apporte une nuance apaisante aux perspectives lointaines

 la Gardette (1 plan)
 la Gardette (1 plan)

la Gardette (1 plan)

Arrivés sur les crêtes, nous découvrons un point de vue exceptionnel sur le lac de Serre-Ponçon, le Gapençais, le Dévoluy, le Ventoux, et bien d’autres que je ne sais plus citer !

REALLON

Nous rentrons heureux de notre belle balade de14 kms pour un dénivelé de 842 mètres !

Quelques personnes du groupe rouge ont suivi le programme initial : le Col de la Regue à 2706 m l’enneigement les on stoppés un peu avant.

 Col de la Regue à 2706 (plan 2)
 Col de la Regue à 2706 (plan 2)

Col de la Regue à 2706 (plan 2)

Ils ont fait 16km 500 et un dénivelé positif de 1320 m. Bravo !!

A 18 heures, notre « réunion apéritive » fut agrémentée par la traditionnelle intronisation des nouveaux avec remise des médailles

 intronisation et remise des médailles.
 intronisation et remise des médailles.
 intronisation et remise des médailles.
 intronisation et remise des médailles.

intronisation et remise des médailles.

cette année dix nouvelles personnes ont participé au séjour. Les organisateurs vont devoir proposer un hébergement plus grand l’année prochaine !!!

Après le souper Mireille Coulon, garde monitrice, est venue faire une présentation du Parc National des Ecrins.

La Barre des Ecrins (4102 m) a été le plus haut sommet français de 1815 à 1860, date à laquelle la Savoie et le Mont Blanc ont été rattachés à la France.

Le massif des Ecrins est l’un des dix parcs nationaux français. A ce titre, il bénéficie notamment de suivis scientifiques, d’un réseau de sentiers de découverte, de Maisons du Parc et d’une protection réglementaire pour sa zone centrale.

REALLON

MARDI 28 JUIN :

Le rituel du chant du coq à 5 heures n’est plus qu’une simple formalité.

Ceux qui n’avaient pas fait leurs bagages la veille, se pressent un peu plus.

Toutes les voitures se dirigent vers la station de Reallon. Sur le parking, on assiste à quelque chose d’exceptionnel ; Le groupe vert, habituellement composé de quelques personnes voit arriver une nuée de bleus clairs et bleus foncés !!

REALLON

Le circuit du lac de Saint-Apollinaire

lac de Saint-Apollinaire

lac de Saint-Apollinaire

a conquis tellement de personnes que l’on peut se demander si le guide des verts n’y est pas un peu pour quelque chose !!!

Alors ? …Albert ?... Est-ce la sagesse démontrée depuis toutes ces années qui a fini pas avoir raison de l’impétuosité des plus jeunes ? !!

Le groupe rouge part à la conquête des Aiguilles de Chabrières (2403 m) magnifiques aiguilles calcaires qui dominent le lac de Serre-Ponçon.

 Aiguilles de Chabrières (2403 m)

Aiguilles de Chabrières (2403 m)

Le parcours, d’abord identique pour les groupes des rouges et des bleus foncés, serpente en traversant une forêt de mélèzes. Le sentier suit la crête jusqu’au sommet du télésiège

REALLON

à la croix du Vallon, où se trouve une table d’orientation avec un point de vue unique sur le lac et les aiguilles de Chabrières. C’est ici que se séparent les deux groupes.

REALLON
REALLON

Le groupe rouge traverse un pierrier, arrive au pied d’un couloir pour franchir la brèche de Chabrières 2272m par un passage étroit très raide entre deux imposants rochers.

 la brèche de Chabrières 2272m
 la brèche de Chabrières 2272m

la brèche de Chabrières 2272m

Bascule sur l’autre versant découvre l’Oucane de Chabrières petit morceau de calcaire venu … du Briançonnais et un lapiaz résultats d’activité glacière.

 l’Oucane de Chabrières- lapiaz
 l’Oucane de Chabrières- lapiaz
 l’Oucane de Chabrières- lapiaz
 l’Oucane de Chabrières- lapiaz

l’Oucane de Chabrières- lapiaz

Le groupe passe la cabane des Rougnons, après l’arrêt pique nique continue la descente en suivant le sentier agréable jusqu'à la station.

Leur randonnée a été spectaculaire avec en prime, un magnifique panorama à 360 ° sur l’Embrunais, le massif des Ecrins et le lac de Serre-Ponçon !

C’est avec nostalgie que nous quittons cette belle région.

Le soleil, la gentillesse le dévouement de nos hôtes Brigitte et Christian ont contribués à nous faire passer un agréable séjour toujours dans une bonne ambiance.

Merci à Henri Milési qui a préparé ce beau programme ainsi qu’à Elisabeth qui l’a secondé, à Josian qui a assuré l’intendance, merci aux responsables de groupes, merci à vous tous de votre participation. Nous vous donnons rendez vous en 2017.

SR.BMI.

REALLON
Voir les commentaires

Album photos Réallon

28 Juin 2016 , Rédigé par acsseyssinet

A ce jour vous pouvez consulter l’ALBUM Photos Réallon 2016.

En première partie les photos illustrant le texte.

En deuxième partie les photos qui complètent l’album.

RAPPEL : Vous pouvez les télécharger facile !!! (Clic droit et enregistrer l’image sous.)

Je remercie tous les photographes qui m’ont permis d’immortaliser notre séjour.

BMI.

Voir les commentaires

Le GRAND COLOMBIER

24 Juin 2016 , Rédigé par acsseyssinet Publié dans #Randonnées

Le GRAND COLOMBIER

Pour la première fois nous nous rendons dans le massif du Jura dans la région du Bugey. Le car dépose en premier le groupe des rouges au hameau d’ Assin 610m,

Le GRAND COLOMBIER

 commune de Virieux le Petit département de l’Ain pour une traversée en direction du Grand Colombier pour  rejoindre Grange neuve 1235m.

Le  soleil règne sans partage il annonce une journée exceptionnelle. Le sentier s’élève progressivement. 

Le GRAND COLOMBIER

La forêt et le torrent nous apportent un peu de fraicheur. Les pluies de ces derniers jours rendent  par endroits le chemin boueux et glissant, la progression est lente. Après avoir passé le point « Vierge de la Combe » nous arrivons  à la Croix du Colombier 1525m. 

Le GRAND COLOMBIER

La croix est une belle et imposante structure  métallique. 

Le GRAND COLOMBIER

 Il est l’heure de la pause pique-nique. Nous profitons du magnifique panorama, le massif du Mont Blanc toujours aussi majestueux, les monts verdoyants du Jura, le lac du Bourget c’est un vrai régal.

Le GRAND COLOMBIER
Le GRAND COLOMBIER

Nous repartons par une descente accidentée. Le sentier longe la crête avec une succession de montées et de descentes.

Le GRAND COLOMBIER
Le GRAND COLOMBIER

Nous passons le col de Charbemènes pour rejoindre Grange Neuve sous une chaleur accablante.

Le groupe des rouges a fait 13 km. Pour un D+ de 1100m.

Après  avoir déposé le groupe rouge, le car  emmène le groupe des bleus……pendant encore trois bon quarts d’heure  c’est long !! Jusqu’à leur point de départ Grange Neuve (station de ski de fond de Sur Lyand). Après quelques ronchonnements, les deux groupes se dirigent 

Le GRAND COLOMBIER
Le GRAND COLOMBIER

  en direction des crêtes malgré la chaleur. Une belle vue  s’offre aux yeux de tous.

Le GRAND COLOMBIER
Le GRAND COLOMBIER

Dans les près les narcisses fleuris répandent leur senteur suave au grand ravissement général.

Jusqu’au Col de Charbemènes, la montée partiellement en sous-bois a permis d’éviter un peu les désagréments de la chaleur. La traversée sur la crête offre  aux groupes une légère brise presque rafraîchissante !

Par contre, du Col de Charbemènes jusqu’à la Croix du Colombier…… le soleil et le dénivelé ont raison de quelques-uns ! Autour de nous le Mont-Blanc et sa chaîne de montagnes et à nos pieds  les lacs du Bourget et d’Annecy, le Rhône, les Gorges du Fier nous font oublier la difficulté.

Le GRAND COLOMBIER
Le GRAND COLOMBIER

Sur le retour, après le Col de Charbemènes, le chemin bifurque sur la droite pour rejoindre un alpage aux Platières. Les vaches, toutes plus belles les unes que les autres, nous regardent avec curiosité, mais gardent leur distance dès qu’une main se tend pour caresser leurs museaux !

Le GRAND COLOMBIER

Il n’y a plus qu’à suivre la piste qui traverse cet immense pâturage pour rejoindre notre point de départ.

Le groupe des bleus, les plus courageux ont fait 12km. Pour un D+450m.

On râle, on râle, mais on est tout de même content !! Le paysage est tellement beau même si la chaleur nous a incommodés.

SR.BMI.

Voir les commentaires

CHATILLON en DIOIS

10 Juin 2016 , Rédigé par acsseyssinet Publié dans #r

CHATILLON en DIOIS

Pour notre troisième randonnée tous les groupes partent de Chatillon en Diois,

CHATILLON en DIOIS
CHATILLON en DIOIS

village situé entre Vercors et Baronnies, au cœur du Pays de la Clairette à 12 kms de Die. Village médiéval très fleuri blotti au pied des falaises du Vercors. Le départ se fait à l’altitude de 558m. Quelques nuages parcourent le ciel, la température matinale est agréable.

Le groupe des rouges après avoir traversé le village emprunte le GR.91 pour une longue montée, dans une végétation aux senteurs méditerranéennes. Le sentier serpente dans un sous bois de pins, bordé de genêts.

CHATILLON en DIOIS
CHATILLON en DIOIS
CHATILLON en DIOIS

Après le passage « Serre des Granges » la montée est plus soutenue avec de rudes passages

CHATILLON en DIOIS
CHATILLON en DIOIS

. A la « Cote Queyras 1650m » Les falaises surplombent le sentier, ou nous attend un curieux admirateur ?

CHATILLON en DIOIS
CHATILLON en DIOIS

On arrive à un énorme cairn d’où l’on découvre le très verdoyant plateau de « Glandasse 1785m. »

CHATILLON en DIOIS

Quatre courageux poursuivent jusqu’ à la « Pie Ferré 2041m.» Les autres vont jusqu'au point de vue découvrir le « Cirque d’Archiane ».

CHATILLON en DIOIS
CHATILLON en DIOIS
CHATILLON en DIOIS

Après la pause pique-nique prés du refuge assez rudimentaire, nous redescendons par le même itinéraire. La chaleur accentue agréablement les effluves odorants des pins et des genêts. A l’arrivée au village une fontaine et un café sont les bienvenus pour nous rafraichir et nous désaltérer.

Le groupe rouge à fait 14 Km (AR) pour un D+ de 1280 m.

Les plus courageux ont fait environ 16 km (AR) pour un D+ de 1540 m.

Les deux groupes bleus

CHATILLON en DIOIS
CHATILLON en DIOIS

ont un circuit de 11,6 km et un dénivelé d’environs 600 mètres qui leur permettront, en partant de la montée du Tricot, d’aller en direction de la ferme de Baïn. La montée se fait sans difficulté

CHATILLON en DIOIS
CHATILLON en DIOIS
CHATILLON en DIOIS

jusque sous le Col des Caux, par un chemin en forêt avant d’emprunter le GR 95 ; L’itinéraire se poursuit jusqu’au Col de Mireille. Le sentier descend ensuite en lacets dans une jolie forêt de pins, avant de rejoindre le sentier du Balcon du Glandasse ; Ce dernier s’avère un peu délicat dans certains passages ravinés. Comme il restait du temps libre certains sont allés visiter le village

CHATILLON en DIOIS

médiéval qui doit sa réputation à son environnement unique, ses viols (petites ruelles) pittoresques, le clocher de son beffroi (17ème siècle), ses 17 fontaines et son vin AOC très apprécié.

Le groupe des verts a fait le même parcours que les groupes bleus jusqu'à la ferme de Baïn 900m. soit 7,5km(AR) pour un D+ de 300m.

Fatigués, mais contents d’avoir accompli cette belle randonnée dans des décors magnifiques.

SR.BMI.

CHATILLON en DIOIS
Voir les commentaires

St François de Sales dans les Bauges en Savoie

26 Mai 2016 , Rédigé par acsseyssinet

Le village de Montagny

Le village de Montagny

On nous avait prévenu dans le car : les indications du circuit n’étaient pas évidentes à trouver !

Tandis que le « petit groupe » vert partait tranquillement de St-François de-Sales, pour un aller-retour entre le refuge de la Plate et les chalets des Turres (soit un dénivelé de 150 m sur une distance de 9 km), les autres effectuaient une traversée.

Déposés à Montagny, petit village à 1050 mètres d’altitude et à quelques kilomètres de Saint-François-de-Sales, les bleus sont partis sur le GR du tour des Bauges, en direction de Mariet, avec passage au Col de la Cochette, la Cula et le refuge de la Plate avec une arrivée à Saint-François de Sales. Une première erreur d’interprétation du circuit a conduit les randonneurs dans une prairie et il a fallu qu’ils reviennent sur leurs pas pour reprendre le bon chemin.

Ensuite ; les bleus clairs ont eu la surprise de voir arriver leurs collègues bleus foncés après eux au Col de la Cochette ! En effet, une seconde mauvaise lecture de l’itinéraire leur a fait faire un dénivelé supplémentaire à l’opposé du tracé prévu ! De plus, suite aux intempéries récentes, les chemins étaient encore boueux et il fallait faire attention pour ne pas glisser. La traversée totale prévoyant 700 m de dénivelé pour 11 km, on peut penser que les bleus foncés ont fait une distance totale se rapprochant de celle prévue pour les rouges….

Pendant ce temps, les rouges effectuaient une boucle supplémentaire par les Chalets du Creux de Lachat (800 mètres de dénivelé pour 12,5 km)

La poursuite de la traversée s’est faite avec les groupes réunis : il y a eu encore quelques passages difficiles, boueux, puis une belle traversée en terrain dégagé... et sec !

La dernière partie fut cependant difficile : avec la fatigue, le chemin caillouteux et la route goudronnée n’arrangeaient pas les membres déjà endoloris ! A l’arrivée, beaucoup accusaient les stigmates de la fatigue !

S.R

Début de la rando avec un passage en forêt
Début de la rando avec un passage en forêt

Début de la rando avec un passage en forêt

Vu sur Aix les Bains (dent du chat) depuis la table d’orientation

Vu sur Aix les Bains (dent du chat) depuis la table d’orientation

 La Tournette (photo 1)
 La Tournette (photo 1)
 La Tournette (photo 1)
 La Tournette (photo 1)
 La Tournette (photo 1)

La Tournette (photo 1)

La rando a été agréable mais pas facile.
La rando a été agréable mais pas facile.
La rando a été agréable mais pas facile.
La rando a été agréable mais pas facile.

La rando a été agréable mais pas facile.

Voir les commentaires

Saint Nazaire en Royans

13 Mai 2016 , Rédigé par acsseyssinet Publié dans #Randonnées

Saint Nazaire en Royans

Pour la première sortie de la saison, nous nous rendons à Saint-Nazaire en Royans, dans le département de la Drôme.

Saint Nazaire en Royans
Saint Nazaire en Royans

Carrefour entre Valence, Grenoble et le Vercors, Saint-Nazaire-en Royans est un joli village médiéval sur les bords de l'Isère.

La terre ferrugineuse entre l'Isère et la Bourne donne un air de Colorado au décor naturel environnant.

Saint Nazaire en Royans

C'est dans ce joli décor de carte postale

Saint Nazaire en Royans

que nous démarrons nos circuits :

- Les verts pour une distance de 6,7 km et un dénivelé de 410 m

- les bleus partent pour 8,5 km et un dénivelé de 552 m

- les rouges ont un circuit de 12 km et un dénivelé de 900 m

Nous avançons dans les sous-bois

Saint Nazaire en Royans
Saint Nazaire en Royans
Saint Nazaire en Royans

il fait frais, c'est agréable. Mais nous rencontrons très vite de petits êtres pendus au bout de leurs fils ; ce ne sont pas des elfes, mais des chenilles,

Saint Nazaire en Royans

celles qui donneront dans quelques semaines les fameux papillons "pyrales du buis". Originaire d'Asie, cette espèce envahissante fut introduit accidentellement en France en 2008. Depuis 2014, elle est présente pratiquement dans toute la France. Les chenilles que nous rencontrons, se nourrissent des feuilles de buis. En l'absence de prédateurs, elles peuvent provoquer des dégâts très importants sur leurs plantes hôtes. Elles tissent des toiles autour des plants infestés et laissent sur le sol de nombreuses déjections vert foncé.

Le terrain est également boueux et glissant sur certains passages. Nous devons être prudents, ce serait dommage de se blesser dès la première sortie !

En prenant un peu de hauteur, nous pouvons contempler le village de Saint-Nazaire-en Royans dans les boucles de l'Isère, d'un vert profond. Nous dominons également toute la plaine qui va de Romans à Valence.

Saint Nazaire en Royans
Saint Nazaire en Royans
Saint Nazaire en Royans
Saint Nazaire en Royans

De retour au car,

Saint Nazaire en Royans

nos différents échanges nous amènent à constater que nous avons certainement fait plus de distance, et donc de dénivelé, que ce que nous pensions faire au départ ! Mais la météo étant clémente, personne ne s'en est plaint ! Une première sortie réussie !

S.R

Voir les commentaires

Informations pour les randonnées 2016

18 Avril 2016 , Rédigé par acsseyssinet Publié dans #Randonnées, #Informations & Actualités

Cette année, nous vous proposons 11 randonnées

Comme pour la saison d’hiver, les  inscriptions seront dorénavant enregistrées et payées mois par mois, suivant l’échéancier ci-dessous :

 

 - les sorties des 12 et 26 mai            -  seront à régler le 28 avril au plus tard

 - les sorties des 9 et 23 juin             -  seront à régler le 26 mai au plus tard

 - les sorties des 7 et 28 juillet          -  seront à régler le 23 juin au plus tard

 - la sortie du 18 août                        - sera à régler le 4 août au plus tard

 - les sorties des 8 et 22 septembre   - seront à régler le 25 août au plus tard

 - les sorties des 6 et 13 octobre        - seront à régler le 22 septembre au plus tard

 

Les inscriptions tardives, jusqu’à la veille du départ, seront admises, dans la limite des places disponibles. (à vérifier par téléphone auprès de Françoise Saporito)

Les invités seront acceptés dans la limite des places disponibles, moyennant une majoration de 2 € au prix de la sortie, et une attestation d’assurance.

Pour une question d’assurance, le statut « invité » ne pourra être utilisé que pour une seule sortie.

Au delà, nous demanderons l’adhésion au club de 11 €.

 

Lieu de départ :

Parking au sud du gymnase J. Guétat, accessible en voiture à partir du carrefour entre l'avenue Pierre de Coubertin et la rue Vaucanson.

L’heure de regroupement pour le retour, sera précisé dans les cars à chaque sortie

 

Renseignements pratiques :

Nous vous rappelons l’obligation d’une assurance individuelle spécifique, même pour les invités

Nous vous conseillons d’avoir dans vos sacs :  couverture de survie, corde de 2m de longueur, en 5mm de diamètre, petite trousse d’urgence, carte vitale, pharmacie personnelle..et tout ce qui vous semble nécessaire.

Le numéro pour les appels d’urgence est le 112.

Voir les commentaires

Publié depuis OverBlog

17 Avril 2016 , Rédigé par acsseyssinet Publié dans #Informations & Actualités, #Randonnées

Programme des sorties d'été 2016

Programme des sorties d'été 2016

Voir les commentaires

Le Bourget du Lac

31 Mars 2016 , Rédigé par acsseyssinet Publié dans #Hiver

Le Bourget du Lac

Jeudi 31 mars 2016, dernière sortie de la saison hiver, le temps est couvert mais la température est douce.

Sur le parking du Gymnase J. Guétat, tout le monde arrive avec euphorie.Nous partons au Bourget du Lac.

Un premier groupe descend des cars pour aller visiter avec un guide les vestiges du Château de Thomas II, près de l’embouchure de la Leysse. A l’origine, simple rendez-vous de chasse des comtes de Savoie, le château devint un temps la résidence principale d’Amédée V. Il ne reste aujourd’hui que quelques pans de murs massifs et une tour carrée. A proximité, le marais est aménagé par le Conservatoire des espaces naturels.

Vestiges du Château de Thomas II
Vestiges du Château de Thomas II

Vestiges du Château de Thomas II

Marais des espaces naturels

Marais des espaces naturels

Avec quelques difficultés pour le passage des cars, les autres personnes rejoignent les hauteurs du lac du Bourget par la côte sauvage.

Les randonneurs descendent à proximité de la Chapelle Notre-Dame de l’Etoile.

Chapelle de Notre-Dame de l'Etoile

Chapelle de Notre-Dame de l'Etoile

Du terre-plein du sanctuaire, il y a une vue remarquable sur le lac et son cadre montagneux. On admire la courbe harmonieuse de la baie de Grésine, tandis que le Grand Colombier au nord, et le massif d’Allevard au sud, ferment l’horizon. En arrière de la dépression verdoyante de l’Albanais, s’allonge la croupe du Semnoz.

Le Bourget du Lac
Le Bourget du Lac
Le Bourget du Lac
Le Bourget du Lac

Les trois groupes de marcheurs partent pour une petite balade champêtre qui doit les ramener sur la commune de Bourdeau. Mais pour des raisons pratiques et de sécurité, il est finalement décidé que le car viendra les récupérer à l’intersection de la route qui va au tunnel du Chat.

Le Bourget du Lac
Le Bourget du Lac
Le Bourget du Lac
Le Bourget du Lac

. Le groupe bleu fait 6 kilomètres sans aucune difficulté : avec un dénivelé positif de 146 mètres et un dénivelé négatif de 388 mètres ! Le groupe vert a fait le même parcours (sans se tromper !!)

Le groupe rouge fait 8 kilomètres pour un dénivelé positif de 250m et un dénivelé négatif de 450m.

Le dernier groupe est déposé devant l’Abbaye royale de Hautecombe. C’est dans ce lieu romantique que les souverains de la maison de Savoie ont choisi d’être inhumés. Hautecombe est pour cette famille au destin si exceptionnel ce que la basilique de Saint-Denis, au nord de Paris, fut aux rois de France. C’est donc aux 42 princes et princesses du duché de Savoie que les visiteurs rendent visite, ainsi qu’au dernier roi d’Italie, Umberto II qui a choisi de rejoindre ici ses ancêtres. C’est un magnifique lieu de recueillement dans un cadre inoubliable.

Le Bourget du Lac
Le Bourget du Lac

Ensuite, un repas animé et convivial au bord du Lac du Bourget, a rassemblé tous les participants pour clôturer la saison.

Le Bourget du Lac
Le Bourget du Lac
Le Bourget du Lac
Le Bourget du Lac

. L’équipe du Restaurant du Port a régalé les papilles de tout le monde. Une adresse à faire circuler ? Pourquoi pas !

Bonne fin de saison à tous et à très bientôt pour les randonnées d’été !

Le Bourget du Lac
Voir les commentaires

Sur le plateau de Beauregard à la Clusaz

24 Mars 2016 , Rédigé par acsseyssinet Publié dans #Hiver

Vue sur le Mt Blanc

Vue sur le Mt Blanc

Ça-y-est ! C'est le printemps ! Hélas, c'est également la dernière sortie pour les membres du club !

Ca discute et ça rigole pour deux heures et quart de trajet

Ca discute et ça rigole pour deux heures et quart de trajet

En effet, la dernière sortie de la saison nous emmènera au bord du Lac du Bourget.

Aujourd’hui, pour cette dernière sortie hivernale de la saison nous nous dirigeons sur La Clusaz pour rejoindre le plateau de Beauregard depuis la Croix Fry en Haute-Savoie. Pour une fois le temps est encore meilleur qu’annoncé. Nous arrivons sous un ciel bleu et une température des plus clémente. La petite bise qui souffle au départ va vite s’estomper. Le plateau de Beauregard est encore très enneigé. Il offre un paysage reposant avec un grand espace entouré de montagnes aux sommets blancs qui se dégagent sur le bleu du ciel. Nous sommes en face de la chaîne des Aravis avec le Mt Blanc en perspective.

Que de beaux paysages !
Que de beaux paysages !
Que de beaux paysages !
Que de beaux paysages !
Que de beaux paysages !
Que de beaux paysages !
Que de beaux paysages !
Que de beaux paysages !
Que de beaux paysages !
Que de beaux paysages !
Que de beaux paysages !

Que de beaux paysages !

Comme c’est la dernière journée, plusieurs groupes ont prévus d’allonger la durée des pique-niques en mettant les casse-croutes en commun. Cela veut dire que les femmes ont largement prévu des petites gourmandises salées et sucrées pendant que les hommes ont pensé aux fromages et aux vins. Tout cela à encore rajouté à la bonne humeur habituelle.

La tables est un peu basse mais il y a des gourmandises préparées avec soin par ces dames

La tables est un peu basse mais il y a des gourmandises préparées avec soin par ces dames

 Un groupe de fondeurs a même poussé la rigolade en skiant avec des chapeaux d’origines très variées.

Un groupe de fondeurs a même poussé la rigolade en skiant avec des chapeaux d’origines très variées.

Il fait beau, même chaud quand le soleil est juste au-dessus de nous. Alors qu'un vent de folie souffle chez les fondeurs, les raquetteurs, plus sages, se dirigent vers les itinéraires damés (raquettes inutiles) ou à peine tracés (raquettes encore bien utiles !)

Le but reste cependant le même : accéder au chalet d'alpage de Colomban puis redescendre par le Plateau de Beauregard. Aucune difficulté pour cela, rien qu'un magnifique décor bleu et blanc ponctué du vert profond des sapins.

Ca vaut le coup de monter jusqu'au sommet
Ca vaut le coup de monter jusqu'au sommet
Ca vaut le coup de monter jusqu'au sommet
Ca vaut le coup de monter jusqu'au sommet
Ca vaut le coup de monter jusqu'au sommet

Ca vaut le coup de monter jusqu'au sommet

Aller jusqu'à la Croix du Colomban à 1691 mètres, permet de voir l'autre versant des montagnes. Mais le plus impressionnant à voir reste tout de même La Paroi de Merdassier, du côté de la Chaîne des Aravis, encore magnifiquement enneigée. Avec une boucle de 9,140 km et un dénivelé de 325 mètres, c'est une sortie agréable, sans difficulté, à conseiller.

Un groupe de plus de vingt personnes part directement à « l’assaut » de Beauregard à 1650 m. Comme les skieurs, ils s’émerveillent devant la beauté des paysages.

Pour Beauregard il n'y avait pas de télécabine, mais à pieds c'est bien aussi !
Pour Beauregard il n'y avait pas de télécabine, mais à pieds c'est bien aussi !
Pour Beauregard il n'y avait pas de télécabine, mais à pieds c'est bien aussi !
Pour Beauregard il n'y avait pas de télécabine, mais à pieds c'est bien aussi !
Pour Beauregard il n'y avait pas de télécabine, mais à pieds c'est bien aussi !

Pour Beauregard il n'y avait pas de télécabine, mais à pieds c'est bien aussi !

Un autre groupe passera un moment un peu plus festif en allant dans un restaurant d’altitude fêter une nouvelle septuagénaire dont on taira le nom par discrétion car elle ne fait pas son âge comme tous les membres de l’ACS, bien sûr.

 

Sur le plateau de Beauregard à la Clusaz
Sur le plateau de Beauregard à la Clusaz

Le groupe des Rouges composé d’une vingtaine de fondeurs va faire quand même près de 16 Km et près de 400 m de dénivelé positif en se rendant au pied de la pointe de Colombant à 1670 m. Quelques-uns se risqueront à faire un peu de hors-piste, histoire de plaisanter davantage dans une neige profonde pas toujours bien stable, surtout pour le skieur.

Quand tous les groupes se rencontrent ça fait du monde sur la piste !
Quand tous les groupes se rencontrent ça fait du monde sur la piste !
Quand tous les groupes se rencontrent ça fait du monde sur la piste !
Quand tous les groupes se rencontrent ça fait du monde sur la piste !
Quand tous les groupes se rencontrent ça fait du monde sur la piste !
Quand tous les groupes se rencontrent ça fait du monde sur la piste !
Quand tous les groupes se rencontrent ça fait du monde sur la piste !
Quand tous les groupes se rencontrent ça fait du monde sur la piste !
Quand tous les groupes se rencontrent ça fait du monde sur la piste !
Quand tous les groupes se rencontrent ça fait du monde sur la piste !
Quand tous les groupes se rencontrent ça fait du monde sur la piste !
Quand tous les groupes se rencontrent ça fait du monde sur la piste !
Quand tous les groupes se rencontrent ça fait du monde sur la piste !
Quand tous les groupes se rencontrent ça fait du monde sur la piste !
Quand tous les groupes se rencontrent ça fait du monde sur la piste !

Quand tous les groupes se rencontrent ça fait du monde sur la piste !

Voir les commentaires